Le prix de l'or s'est quelque peu tassé ces dernières semaines mais la tendance du métal jaune et des actions du secteur reste haussière, jusqu'à nouvel ordre. Le secteur minier affiche évidemment un profil de risque supérieur à la moyenne mais recèle des actions de bonne et moins bonne qualité. Dans la première catégorie, on trouve sans aucun doute le groupe canadien Agnico-Eagle Mines (AEM; 51,91USD), qui continue du reste d'avancer sur la bonne voie. Du fait d'extensions de production, AEM devrait pouvoir extraire 30 à 40% d'or en plus à l'horizon 2020. La plupart de ses actifs se trouvent dans des pays sûrs comme le Canada, les USA, la Finlande ou, da...

Le prix de l'or s'est quelque peu tassé ces dernières semaines mais la tendance du métal jaune et des actions du secteur reste haussière, jusqu'à nouvel ordre. Le secteur minier affiche évidemment un profil de risque supérieur à la moyenne mais recèle des actions de bonne et moins bonne qualité. Dans la première catégorie, on trouve sans aucun doute le groupe canadien Agnico-Eagle Mines (AEM; 51,91USD), qui continue du reste d'avancer sur la bonne voie. Du fait d'extensions de production, AEM devrait pouvoir extraire 30 à 40% d'or en plus à l'horizon 2020. La plupart de ses actifs se trouvent dans des pays sûrs comme le Canada, les USA, la Finlande ou, dans une moindre mesure certes, le Mexique. Du fait de la qualité des actifs, le cours de l'action avait faibli moins largement que que celui de ses pairs. À partir de 2019, les investissements prévus contribueront à une production accrue, mais n'oublions pas que les autorisations nécessaires doivent d'abord être obtenues. Un avantage majeur d'AEM est que le coût moyen de production est faible, à 848USD l'once, et qu'il devrait encore baisser sur l'ensemble de l'année. Au premier semestre 2016, AEM a dégagé un bénéfice net de 47millions USD, contre une perte nette de 39millions USD sur la même période en 2015. Le cours d'AEM affiche une prime par rapport à ses pairs (2,7fois la valeur comptable). Nous la trouvons cependant justifiée du fait de la qualité des actifs et des réserves, tout comme la position financière solide. Notre préférence va aux opérations sur options avec les séries les plus longues, jusqu'en janvier 2018. Travaillez avec des limites à adapter quotidiennement.Spread haussierAchat call jan '18 40 @ 16,70 USDÉmission call jan '18 60 @ 7,30 USDL'achat du call janvier 2018 au prix d'exercice de 40, un contrat dit "in the money", coûte 1670USD, mais vous récupérez près de la moitié de ce montant par l'émission simultanée du call60 ayant la même échéance. Cette opération d'émission rapporte 730USD, de sorte que votre mise est réduite à 940USD (1670 - 730). Votre break-even, le niveau auquel vous n'actez ni gain ni perte, se situe à 49,40 USD, 5% sous le cours actuel d'AEM. Si le cours d'AEM reste stable ou augmente, vous serez gagnant à l'échéance. S'il se hisse à 60EUR, vous pourrez empocher 1060USD, soit plus du double de votre mise. Ce sera le cas si le cours de l'action se hisse de 16%.Émission putÉmission put jan '18 50 @ 9,10 USDLa prime pour l'émission du put janvier 2018 au prix d'exercice de 50, qui est "at-the-money", s'élève à 910USD. Cela signifie qu'à l'échéance, vous n'accusez de perte qu'en cas de cours inférieur à 40,90USD, et que vous disposez d'une marge à la baisse de 21%. Si le cours d'AEM est supérieur à 50USD à l'échéance, la prime reçue est définitivement à vous.TurboAchat call jan '18 55 @ 9,50 USDÉmission put jan '18 50 @ 9,10 USDInitialement, vous injectez 40USD dans ce turbo, car le call janvier 2018 au prix d'exercice de 55 coûte 950USD, alors que vous recevez 910USD pour l'émission du put50 ayant la même échéance. Vous accusez une perte supplémentaire en cas de cours inférieur à 50USD, mais votre plus-value augmente rapidement une fois que le cours d'Agnico-Eagle Mines dépasse 55USD. Par ailleurs, et c'est plus important encore, cette plus-value n'est pas plafonnée.