Comme vous avez pu le lire en rubrique Actions belges, nous relevons notre conseil sur Ageas. L'assureur chouchoute ses actionnaires: son dividende approche les 5% brut. Par ailleurs, le groupe rachète régulièrement des actions propres, comme ce fut encore le cas ce mois-ci. Les diverses procédures liées à Fortis pèsent cependant depuis un certain temps sur le cours. La société va à présent payer 1,204 milliard d'euros (accord à l...

Comme vous avez pu le lire en rubrique Actions belges, nous relevons notre conseil sur Ageas. L'assureur chouchoute ses actionnaires: son dividende approche les 5% brut. Par ailleurs, le groupe rachète régulièrement des actions propres, comme ce fut encore le cas ce mois-ci. Les diverses procédures liées à Fortis pèsent cependant depuis un certain temps sur le cours. La société va à présent payer 1,204 milliard d'euros (accord à l'amiable) à tous les actionnaires concernés. C'est un coup dur pour Ageas. Mais si la récente proposition est validée à la mi-juin par les différentes parties prenantes, la société pourra enfin tourner la page. Nous exploitons le récent repli de son cours pour proposer deux combinaisons à la hausse. Achat d'un call Ageas juin 2017 au prix d'ex. de 36 EUR à 1,40 EURÉmission d'un call juin 2017 au prix d'ex. de 40 EUR à 0,40 EURLe spread haussier vertical à base de calls est parfait pour l'investisseur qui croit à une hausse imminente du cours. Avec le call acheté, nous misons pleinement sur une augmentation du cours. Le contrat coûte 1,40 euro, mais nous réduisons son prix d'achat en émettant le call au prix d'exercice de 40 euros pour lequel nous recevons 0,40 euro. Au total, nous payons donc 1 euro pour la position - que nous qualifions de spread haussier débiteur parce qu'elle exige un investissement de départ. Le gain maximal de 3 euros est atteint si le cours d'Ageas dépasse 40 euros.Émission d'un put juin 2017 au prix d'ex. de 40 EUR à 5,90 EURAchat d'un put juin 2017 au prix d'ex. de 36 EUR à 2,15 EURLe spread haussier vertical à base de puts n'exige aucun investissement de départ. Nous encaissons même une prime de 3,75 euros (5,90 - 2,15). Nous tablons sur une hausse du cours d'Ageas jusqu'à 40 euros au moins, où se trouve la résistance technique. Le cas échéant, les deux puts perdront leur valeur et nous empocherons la prime. Où réside le risque ? Naturellement, dans une mauvaise évaluation du potentiel de cours d'Ageas. S'il descend sous 36 euros, nous achèterons à 36 euros et devrons vendre à 40 euros. La perte maximale s'élèverait le cas échéant à 0,25 euro (4 - 3,75). Cela en vaut donc la peine.