Le réseau social américain Facebook (62,29 USD) fête ses dix années d'existence. Son cadeau ? D'excellents résultats au 4etrimestre de l'an dernier, qui se sont même révélés supérieurs aux prévisions. Ce phénomène de mode a conquis 1,23 milliard d'utilisateurs. Fondamentalement, le cours de l'action a doublé en l'espace de six mois et Facebook a actuellement une capitalisation boursière de pas moins de 150 milliards USD. Le nombre de rapports indiquant que Facebook aurait dépassé son plus haut et commencerait à perdre des utilisateurs croît cependant, ce qui incite à la prudence. Qui plus est, avec un cours/chiffre d'affaires de 15 sur la base de facteurs de valorisation classiques, l'action est excessiv...

Le réseau social américain Facebook (62,29 USD) fête ses dix années d'existence. Son cadeau ? D'excellents résultats au 4etrimestre de l'an dernier, qui se sont même révélés supérieurs aux prévisions. Ce phénomène de mode a conquis 1,23 milliard d'utilisateurs. Fondamentalement, le cours de l'action a doublé en l'espace de six mois et Facebook a actuellement une capitalisation boursière de pas moins de 150 milliards USD. Le nombre de rapports indiquant que Facebook aurait dépassé son plus haut et commencerait à perdre des utilisateurs croît cependant, ce qui incite à la prudence. Qui plus est, avec un cours/chiffre d'affaires de 15 sur la base de facteurs de valorisation classiques, l'action est excessivement chère. Le risque existe donc que l'action prenne une raclée une fois l'euphorie totalement épuisée. Reste à savoir quand. Quoi qu'il en soit, on peut d'ores et déjà miser sur le repli attendu en prenant un risque limité, à l'aide de combinaisons d'options ciblées. Les options ayant la plus longue échéance expirent en janvier 2016, mais selon nous, c'est trop long. Une solution nous est offerte par les options comparables venant à échéance en janvier 2015 et qui ont une durée résiduelle de plus de 11 mois. Les échanges sur les options Facebook sont relativement nombreux.Spread baissier défensifAchat put jan '15 70 @ 14,65 USDEmission put jan '15 50 @ 4,40 USDLa base de ce spread baissier défensif est le put janvier 2015 au cours d'exercice de 70. L'achat de ce contrat vous permet de vendre 100 titres Facebook à 70 USD pendant toute sa durée. Ce contrat coûte actuellement 1465 USD. Pour réduire votre mise, vous émettez également le 50 ayant la même échéance, ce qui vous rapporte 440 USD et réduit votre mise à 1025 USD (1465 - 440). Vous ne pouvez pas perdre plus que ce montant. Si le cours de Facebook est supérieur à 70 USD à l'échéance, vous perdrez la totalité de votre mise. S'il s'établit à 59,75 USD, vous êtes quitte. En cas de cours inférieur, vous empochez la plus-value et si le cours de 50 USD est atteint, vous obtenez le gain maximal de 975 USD, soit près du double de votre mise. Pour cela, une baisse de 20% de l'action sous-jacente suffit.Spread baissier plus agressifAchat put jan '15 55 @ 6,30 USDEmission put jan '15 45 @ 2,85 USDUn repli plus marqué du titre Facebook ne nous étonnerait pas. Le potentiel de ce spread baissier plus agressif est réel. Tout d'abord, vous achetez le put décembre au cours d'exercice de 55 et ensuite vous émettez (= vendez) le put janvier 2015 au cours d'exercice de 45. L'achat du put janvier 2015 au cours d'exercice de 55 coûte 630 USD, alors que l'émission du put janvier 2015 45 rapporte 285 USD. Votre mise s'élève en d'autres termes à 345 USD (630 - 285). A partir d'un cours de 51,55 USD, vous êtes en bénéfice et si le cours de Facebook reflue sous 45 USD, vous empochez le gain maximum de 655 USD, soit 190% de plus que votre mise. Pour que cela soit le cas, le cours de Facebook doit cependant refluer de 28%. Ce scénario n'est pas irréaliste.Emission callEmission call jan '15 70 @ 7,20 USDDans la mesure où les primes des calls sont actuellement élevées, les plus audacieux peuvent émettre le call janvier 2015 au cours d'exercice de 70 à la condition qu'ils surveillent étroitement l'évolution de cours. Pour cette opération d'émission, vous recevez 720 USD, ce qui suppose que vous n'accusez de perte qu'en cas de cours supérieur à 77,20 USD. Autrement dit, vous disposez d'une marge de 24%. Si le cours est inférieur à 70 USD à l'échéance, vous empocherez la prime.