Le groupe immobilier Cofinimmo a profité de la faiblesse des taux pour racheter une obligation convertible existante, l'emprunt convertible qui court jusqu'en 2018 et est associé à un coupon de 2%. Le montant total de ces obligations s'élève à 190,8millions EUR et 87,25% des obligations en circulation ont été proposées à un cours de 131,43EUR. Le deuxième volet concerne l'émission d'une nouvelle obligation convertible associée à un coupon de 0,1875% et à un cours de conversion de 146EUR, ce qui représente une prime de 27%. Par cet échange, Cofinimmo renforce sa portée financière de ...

Le groupe immobilier Cofinimmo a profité de la faiblesse des taux pour racheter une obligation convertible existante, l'emprunt convertible qui court jusqu'en 2018 et est associé à un coupon de 2%. Le montant total de ces obligations s'élève à 190,8millions EUR et 87,25% des obligations en circulation ont été proposées à un cours de 131,43EUR. Le deuxième volet concerne l'émission d'une nouvelle obligation convertible associée à un coupon de 0,1875% et à un cours de conversion de 146EUR, ce qui représente une prime de 27%. Par cet échange, Cofinimmo renforce sa portée financière de 52,8millions EUR au maximum. La tendance technique reste haussière.Conseil : conserver/attendreRisque : faibleRating : 2ALe groupe IT Econocom a publié ses résultats définitifs au terme du premier semestre. Le chiffre d'affaires (CA) s'est accru de 8% à 1,2milliard EUR, alors que le bénéfice opérationnel récurrent (REBIT) a rebondi de 23%. Le bénéfice net a augmenté de 31%, à 31,7millions EUR. Sur les six premiers mois, le groupe a racheté 4entreprises, pour un CA annuel supplémentaire de 53millions EUR. Il s'en tient aux précédentes prévisions pour l'ensemble de 2016: une croissance du REBIT de plus de 10% et un bénéfice par action supérieur. Les chiffres ont été salués par une hausse de cours. Le sommet de 12,20EUR est à portée de main. La première zone de soutien horizontale se trouve à 11,35EUR, suivie d'un nouveau soutien à 10,80EUR. Conseil : vendreRisque : moyenRating : 3BLe groupe spécialisé dans les installations d'assainissement de l'air, échangeurs de chaleur et systèmes de refroidissement Hamon publie des résultats chaque fois moins bons. Au premier semestre, le chiffre d'affaires a reculé de 26% à 221millions EUR, conséquence du tassement des commandes l'an dernier et de la suspension temporaire de deux importants contrats du fait de problèmes financiers rencontrés par le client. L'EBITDA est allé dans le rouge à hauteur de 12,4millions EUR, contre +9,6millions EUR en 2015. La dette nette s'est alourdie de 84,5millions, à 137,7millions EUR. Les banques conservent leur confiance dans Hamon et ont prolongé une ligne de crédit de 380millions EUR. Le second semestre s'annonce meilleur.Conseil : vendreRisque : élevéRating : 3CL'assaut sur les nouvelles obligations du groupe immobilier VGP a catapulté le cours de l'action. VGP a levé 225millions EUR par l'émission d'une nouvelle obligation qui court jusqu'en 2023, assortie d'un coupon de 3,9%. Après précompte mobilier, le rendement net s'élève à 2,85%. Le groupe, actif principalement en Allemagne et en Europe de l'Est, a l'ambition de devenir un acteur paneuropéen. Il investira 100millions EUR des revenus en Espagne (Barcelone), un nouveau marché. En outre, VGP espère développer pour 150millions EUR d'autres nouveaux projets en Espagne. La tendance demeure fermement haussière, mais l'action est surachetée. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2B