Commençons par la situation géopolitique. Maintenant que les Etats-Unis ont repris leurs bombardements en Irak, tout le monde s'inquiète de la durée et des coûts de cette nouvelle opération. Ce n'est pas parce que le gouvernement affirme qu'il n'enverra aucune troupe terrestre qu'il en sera ainsi. Les circonstances peuvent l'obliger à changer d'avis. L'engrenage pourrait alors causer une dérive financière.
...