Les moteurs d'avions, turbines et certains alliages d'acier, et les batteries lithium-ion, surtout, lesquelles alimentent de plus en plus de véhicules électriques et hybrides, un marché en plein essor, contiennent du cobalt. En 2020, la moitié de la demande globale de ce métal bleu devrait émaner des producteurs de batteries li-ion, prévoit l'agence CRU. L'an dernier, la demande mondiale de cobalt n'a pas pu être satisfaite.
...

Les moteurs d'avions, turbines et certains alliages d'acier, et les batteries lithium-ion, surtout, lesquelles alimentent de plus en plus de véhicules électriques et hybrides, un marché en plein essor, contiennent du cobalt. En 2020, la moitié de la demande globale de ce métal bleu devrait émaner des producteurs de batteries li-ion, prévoit l'agence CRU. L'an dernier, la demande mondiale de cobalt n'a pas pu être satisfaite.Alors que les perspectives sont favorables pour ce métal, son prix a baissé début novembre à 45.000 dollars la tonne, un peu moins de la moitié de sa valeur au début de 2018. Un recul qu'expliquent d'une part le ralentissement de la croissance du segment des véhicules électriques en Chine après la suppression de plusieurs subsides, et d'autre part, la recherche, par les fabricants de batteries, d'alternatives (moins chères, comme le nickel) au cobalt. Bien entendu, la perspective d'une augmentation de la production n'est, elle non plus, pas de nature à soutenir le prix.Nous anticipons néanmoins que le cours du cobalt reprendra de la hauteur ces prochains mois. La Chine soutient en effet à nouveau le secteur automobile, et les véhicules électriques ont le vent en poupe. D'après le CRU toujours, la croissance annuelle moyenne de la consommation mondiale de cobalt s'établira à 11,6% au cours des 10 prochaines années. Même à supposer qu'à terme moins de cobalt entre dans la composition des batteries, la consommation du métal augmentera parallèlement à la croissance de ce marché. Plus de 60% de l'offre mondiale de cobalt provient de la République Démocratique du Congo. L'instabilité du pays est susceptible de fragiliser l'équilibre de ce marché. Ces derniers mois, l'action eCobalt Solutions (ticker ECS.TO sur la Bourse de Toronto) a reculé dans le sillage du prix du cobalt. La correction résulte également d'un nouveau retard accusé par l'Idaho Cobalt Project. eCobalt Solutions est réservé aux investisseurs spéculatifs. Une société se distingue, dans le secteur: Cobalt 27 Capital Corp. (ticker KBLT), qui détient actuellement près de 3.000 tonnes de cobalt physique. Elle a l'ambition de se spécialiser dans le streaming de cobalt.