CMB
...

CMB La famille Saverys a récemment renforcé légèrement sa participation dans le groupe de navigation lors d'un placement privé de 535.000 titres, qui ont été proposés à des investisseurs institutionnels au prix de 20,50 EUR. Marc Saverys détient désormais 50,19% de CMB, alors que sa soeur Virginie a accru sa participation à 16,04%. La tendance de l'action CMB est clairement haussière depuis la percée des 15,50 EUR survenue en août dernier. A 20 EUR se trouve le premier soutien. La prochaine résistance se situe autour de 23 EUR. Digne d'achat sur repli (2B).Galapagos Ablynx n'est pas le seul à avoir publié des nouvelles réjouissantes ; Galapagos a également annoncé un important paiement intermédiaire. La société biotech belge et le groupe pharma américain AbbVie collaboreront en effet au développement de nouveaux médicaments contre la mucoviscidose. Dans ce cadre, AbbVie débourse 45 millions USD, et en fonction du succès de ce projet, Galapagos pourrait recevoir 360 millions USD supplémentaires, plus royalties. Le cours de Galapagos consolide entre 14 et 17 EUR. Autour de 15 EUR se trouve un soutien. Achat sur repli (2C).Leasinvest Real Estate L'emprunt obligataire de 75 millions EUR de Leasinvest Real Estate d'une échéance de 6 ans et assorti à un coupon brut de 3,75% a été clôturé anticipativement. Les coupures de 1000 EUR ont été émises à 101,875%, ce qui porte le rendement actuariel brut à 3,399%. Depuis la formation d'un plancher juste au-dessus de 65 EUR fin juin 2013, l'action suit une tendance légèrement haussière. Si la résistance à 70 EUR est franchie, la voie est libre pour une hausse ultérieure, d'abord en direction des 75 EUR puis vers 80 EUR. A conserver (3B).Solvay Le groupe chimique belge va construire une nouvelle usine destinée à la production de bicarbonate de soude en Thaïlande. D'une capacité de 100.000 tonnes par an, cette usine sera la plus importante du sud-est asiatique pour la production de bicarbonate de soude. Solvay y investit 20 millions EUR. La nouvelle unité de production devrait être prête au cours de la première moitié de l'année 2015. Le cours de la multinationale se maintient. Une percée du sommet à 118,90 EUR pourrait libérer un nouveau potentiel haussier mais nous trouvons l'action trop chère. A vendre (5B).Siemens Le conglomérat allemand a l'intention de supprimer 15.000 emplois au niveau mondial afin d'améliorer sa rentabilité. Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'un programme de deux ans. Les effectifs actuels de Siemens totalisent 370.000 personnes. En Allemagne, 5.000 salariés devront partir. Le groupe allemand espère réaliser une croissance de son chiffre d'affaires de 12%. Techniquement, l'action est parvenue à grimper il y a quelque temps déjà. A 80 EUR et 84 EUR se situent les premières zones de soutien importantes. Fondamentalement, l'action est à alléger (4B)Indice AEX Le baromètre néerlandais est sous pression depuis quelques jours, ce qui n'empêche pas sa tendance d'être clairement haussière. Après le plancher formé fin juin dernier autour de 332 points, l'AEX a déjà signé une belle hausse, atteignant un sommet à 382,60 points en septembre. Il n'est dès lors pas étonnant que des prises de bénéfices aient eu lieu. Elles s'interrompront peut-être autour de 370 points, où se trouve la première zone de soutien, qui est suivie par une seconde à 363 points.