Dans notre dernier article (lire IB-31A) consacré à CMB (20,35 EUR; NYSE Euronext Bruxelles), nous évoquions le léger redressement des tarifs de transport maritime. Leur principal baromètre est Baltic Dry Index (BDI). Depuis début septembre, ce léger redressement s'est transformé en une véritable flambée. Alors que le BDI s'élevait encore à 1139 points le 2 septembre, il atteint à présent 1651 points, une hausse phénoménale de plus de 40%. Début juin, le BDI ne dépassait pas 800 points. C'est également la principale explication de la progression de l'action CMB, dont le cours a bondi d'environ 15 EUR à 20 EUR au cours de la même période. Lors de la publication des chiffres semestriels, le management de CMB avait indiqué ne pas exclure une consolidation du marché au 2e semestre. Le rebond de l'indice est surtout attribuable à l'amélioration des indicateurs chinois, qui a dissipé toute crainte d'atterrissage en catastrophe de l'économie. Ce...