Ce défi sera d'autant plus difficile à relever que les terres agricoles se raréfient. La superficie totale devrait augmenter d'à peine 70 millions d'hectares d'ici 2050, soit moins de 5%. Par ailleurs, la disponibilité de l'eau complique encore la tâche des agriculteurs. Le secteur consomme environ 70% de l'eau potable disponible au niveau mondial.
...