Or à court terme (à l'horizon 2020), la demande mondiale d'énergie est appelée à connaître une hausse de 15 à 20%, et cette croissance sera essentiellement soutenue par les marchés émergents. Ensuite, le rythme d'augmentation ralentira. Cela dit, chez Royal Dutch Shell, notamment, on escompte un doublement de la demande d'énergie sur la première moitié de ce siècle.
...