L'action du groupe de construction et de dragage CFE est effectivement très performante depuis septembre de l'an dernier, avec une hausse de plus de 80%. Une hausse intervenue après l'annonce qu'Ackermans & van Haaren (AvH) avait apporté dans CFE sa participation de 50% dans DEME. CFE détendait déjà les autres 50% de DEME, un acteur d'envergure mondiale dans les travaux de dragage. AvH possède maintenant 60,4% des actions de CFE. Mais surtout : la propriété de DEME positionne davantage CFE comme une entreprise de dragage, un élément qui a une influence positive sur la valorisation du groupe. Tout n'est pas rose pour autant. En 2013, les activités dans la construction (pôle Contracting) ont encore subi l'impact de la morosité qui prévaut dans le secteur européen de la construction. L'entreprise a dû lancer deux avertissements sur bénéfices en raison de résultats décevants dans les divisions Construction et Multitechniques. Contracting a ainsi enregistré un résultat opérationnel (EBIT) négatif de 29,5 millions EUR en 20...