Les actionnaires de Celyad _ l'ancien Cardio3 BioSciences _ attendaient avec impatience la date du 28juin, où Celyad devait annoncer les résultats de l'étude de phaseIII (CHART-1) avec C-Cure contre les affections cardiaques. C-Cure est un traitement recourant aux cellules souches de la colonne vertébrale du patient, qui sont transformées en cellules précardiaques qui seront réinjectées dans les tissus lésés du coeur en vue de les réparer. Le point final primaire de l'étude européenne sur 271patients n'a cependant pas été atteint. Une évolution positive générale en comparaison avec le placebo a toutefois été constatée, et dans un sous-groupe (60% de la population), un effet pertinent a été relevé, porteur d'espoir, qui constituera la base, ces prochains mois, de négociations avec l'Agence européenne des médicaments autour d'une possible demande de commercialisation. Nous en saurons davantage à l'automne. Il est évident, cependant, que Celyad n'investira plus d'argent dans C-Cure, et cherchera parallèlement un partenai...