Brederode
...

Brederode Le holding dirigé par Pierre van der Mersch a connu une excellente année 2014 : son bénéfice net a plus que doublé, de 103,6 millions EUR à 226,1 millions EUR. Le pôle Private Equity s'est particulièrement distingué, avec une rentabilité de 30,8%. Le dividende brut a été relevé à 0,65 EUR par action. En réaction à ces bons résultats inattendus, le cours a atteint son plus haut cours depuis 2000. Techniquement, l'action vit dans le meilleur des mondes. A 32 EUR se trouve la première zone de soutien importante, suivie par un nouveau soutien autour de 30 EUR, puis autour de 28 EUR. A court terme, l'action est quelque peu surachetée, mais nous ne prévoyons pas d'importante correction.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BOntexSur 2014, le fabricant de produits pour l'hygiène personnelle a publié des résultats satisfaisants. Son chiffre d'affaires (CA) s'est accru de 8,3% (7% sur base comparable), à 1,6 milliard EUR. L'Europe occidentale a fourni 1,1 milliard EUR de ce CA, alors que la contribution de l'Europe de l'Est a totalisé 216 millions EUR et celle du reste du monde 288 millions EUR. C'est en Europe de l'Est que la croissance fut la plus soutenue. En termes nets, l'an dernier, Ontex a gagné 8,6 millions EUR, contre 24,5 millions EUR en 2013. Le groupe entend verser un dividende brut de 0,19 EUR par action. Pour l'ensemble de l'exercice, Ontex table sur une croissance organique comprise entre 4 et 6%. La tendance demeure largement haussière jusqu'à nouvel ordre.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1BSmartphoto GroupEtonnamment, le groupe a renoué avec un bénéfice - modeste - en 2014. Les revenus opérationnels ont certes baissé de 2%, à 32,6 millions EUR, mais le groupe a dégagé un bénéfice net de 159.000 EUR, à comparer à une perte de 2 millions EUR en 2013. Le bénéfice opérationnel récurrent (REBITDA) s'est accru de 172%, à 2,3 millions EUR. Smartphoto attribue cette évolution favorable à la croissance des produits dégageant des marges plus élevées, comme les cadeaux, les cartes et les albums photo. Pour 2015, le groupe espère lancer des dizaines de nouveaux produits, y compris des applications. Techniquement, la percée de la résistance à 0,30 EUR est synonyme de signal d'achat puissant. A 0,35 EUR se trouve le premier soutien. Nous relevons notre conseil.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BAppleLe 19 mars 2015, la plus grande capitalisation boursière au monde fera son entrée dans le prestigieux Dow Jones Industrials 30, où elle remplacera AT&T. Apple appartient depuis longtemps aux poids lourds du Nasdaq Composite, qui a atteint brièvement les 5000 points, mais n'a pas pu dépasser ce niveau. Le cours d'Apple profite toujours des résultats encourageants enregistrés en 2014 et sa tendance haussière demeure intacte. Autour de 120 USD, on note un premier soutien horizontal, suivi par un soutien plus important à 105 USD. La voie est ouverte vers le haut.Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2A