Nous attendions avec impatience les résultats de l'étude de phase IIa consacrée au traitement de la fusion lombaire avec l'ALLOB. Des résultats favorables sont cruciaux pour Bone Therapeutics, après l'arrêt inattendu, début novembre 2018, de l'étude de phase III testant le PREOB sur des patients atteints d'ostéonécrose. L'action a d'ailleurs perdu plus de la moitié de sa valeur depuis, et une déception avec l'ALLOB, le produit ostéoblastique allogénique (fabriqué à partir de cellules de moelle d'un donneur sain), aurait sans doute été lourdement sanctionnée. Heureusement, l'ALLOB n'a pas déçu.
...