Que deux de ses avions, tout juste mis en service, aient sombré en l'espace de moins de six mois - pour des raisons encore inconnues - est un véritable coup dur pour le constructeur aéronautique, et pour toute la filière, d'ailleurs. Cela dit, les deux récentes tragédies n'ont pas eu une incidence énorme sur le cours de l'action Boeing. Après avoir abandonné plus de 10%, le cours s'est stabilisé autour de 370 dollars.
...

Que deux de ses avions, tout juste mis en service, aient sombré en l'espace de moins de six mois - pour des raisons encore inconnues - est un véritable coup dur pour le constructeur aéronautique, et pour toute la filière, d'ailleurs. Cela dit, les deux récentes tragédies n'ont pas eu une incidence énorme sur le cours de l'action Boeing. Après avoir abandonné plus de 10%, le cours s'est stabilisé autour de 370 dollars.Graduellement, toutes les flottes de Boeing 737 MAX ont été immobilisées; 350 appareils ont déjà été livrés, sur non moins de 5.000 commandes, dans le monde. Il s'agit du modèle de moyen-courrier qui s'est vendu le plus rapidement. Autrement dit, cet avion est très important, pour Boeing. Au quatrième trimestre de 2018, le bénéfice par action Boeing s'est élevé à 5,48 dollars, dépassant le consensus (4,57 dollars). Le chiffre d'affaires s'est pour sa part accru de 14 %, passant de 24,77 à 28,34 milliards de dollars. Pour l'exercice courant, Boeing annonce un chiffre d'affaires compris entre 109,5 et 111,5 milliards de dollars, supérieur à celui de l'exercice précédent (101,127 milliards). Le bénéfice net ajusté par action devrait se situer entre 19,90 et 20,10 dollars, ce qui serait également bien mieux encore que celui de 2018 (16,01 dollars).L'an dernier, le cours de Boeing s'était apprécié considérablement. Dans l'intervalle, il est revenu à des niveaux plus réalistes. Les investisseurs qui, comme nous, pensent que Boeing regagnera la confiance des investisseurs, peuvent aller à contre-courant: parier, à l'aide d'options put, que le cours de l'action remontera.au prix d'exercice de 375 USD,à 30,30 USDDu fait de la volatilité du cours de Boeing, les primes sont pour l'heure élevées. En l'occurrence, l'émetteur empochera la coquette somme de 30,30 dollars si le cours de l'action se reprend. Si l'actualité venait perturber ce scénario, le cours pourrait encore piquer du nez; dans ce cas, l'émetteur serait contraint d'acquérir les actions au prix de (375 dollars moins la prime de 30,30 dollars =) 344,70 dollars - c'est 8,5% de moins que le cours actuel de Boeing! Nous attirons votre attention sur le fait que le contrat porte sur 100 titres. Dès lors, si, en tant qu'émetteur, vous êtes sollicité, il vous faudra disposer de non moins de 34.470 dollars par contrat.