Belgacom(17,96 EUR; NYSE Euronext Bruxelles) s'est effectivement montrée un peu plus performante que prévu au 2e trimestre. Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires (CA) de 1,582 milliard EUR (alors que les analystes tablaient sur 1,579 milliard EUR en moyenne), ce qui correspond à une baisse de 1,7% par rapport au 2e trimestre de 2012. Hors éléments uniques, la baisse se serait chiffrée à 2,5%. Belgacom attribue cette régression aux adaptations de tarifs réalisées dans le segment mobile pour répondre à la concurrence. Le trimestre écoulé était dès lors placé sous le signe du recrutement de nouveaux clients dans le segment mobile. L'entreprise a réussi son pari avec une croissance nette de 46.000 nouveaux clients (surtout dans la division grand public), ce qui constitue une rupture par rapport à la tendance orientée à la baisse des trimestres précédents. Le cash-flow opérationnel (EBITDA) a baissé de 1,9% à 430 millions EUR au 2e trimestre par rapport à 2012 (soit un recul...