BEL20
...

BEL20 Tout comme la plupart des autres indices boursiers européens, notre BEL20 a dû faire un pas en arrière, revenant sous le soutien horizontal important à 3000 points. Ce recul n'est pas inattendu car à 3220, un triple sommet a été formé et ce schéma peut être précurseur d'un renversement de tendance. L'actualité économique difficile, dont le repli des exportations en Allemagne, n'est pas seule à l'origine de la récente correction. Les investisseurs s'inquiètent en effet aussi des conséquences éventuelles du virus Ebola. La correction d'août dernier s'est interrompue juste au-dessus des 3000 points. Cette zone de soutien risque à présent de céder. Un repli ultérieur sous 2700 points compte parmi les possibilités.Conseil: -Risque: -Rating: -AB InBev Un rapport d'analystes élogieux par Goldman Sachs a soutenu le groupe du plus grand brasseur au monde. L'action a été placée sur la "conviction buy list" du courtier américain, alors que l'analyste de service a annoncé un objectif de cours de 110 EUR. La raison de cet optimisme réside dans la capacité d'AB InBev à doubler son bénéfice par action au cours des quatre prochaines années au travers d'acquisitions, suivies d'une chasse aux synergies et économies de coûts. Par rapport à une éventuelle tentative de reprise sur SABMiller (lire également le commentaire de Portefeuille en p.12), pour l'heure, rien ne filtre. Le calme avant la tempête ? Techniquement, la tendance est haussière. A 80 EUR se trouve un soutien.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2AEVS La société technologique liégeoise a mis fin à la collaboration avec le groupe néerlandais Joop Janssen pour des divergences d'opinions par rapport à la stratégie de long terme. L'annonce a été accueillie par un nouveau repli du titre d'EVS, dont le cours a presque été amputé de moitié sur une année. Une précédente mise en garde sur bénéfice et chiffre d'affaires fin août 2014 s'était déjà traduite par une forte baisse de l'action. Techniquement, l'action suit depuis un certain temps une tendance baissière, qui s'est accentuée ces derniers mois. A court terme, l'action est survendue, ce qui suppose qu'un rebond technique est imminent. Autour de 32 EUR, nous remarquons une première zone de résistance d'importance.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1BSAPUn article paru dans la publication en ligne Boerse Online, selon lequel le 4etrimestre serait mauvais pour SAP, a donné lieu au plus sensible repli de cours de l'action depuis 3 ans. L'article indiquait que SAP ne procéderait à aucune embauche jusqu'en 2015, alors que le programme de réductions de coûts a été renforcé. Traditionnellement, le 4etrimestre est le plus rentable pour SAP, mais manifestement pas cette année. Compte tenu du récent affaiblissement de cours, la tendance est redevenue baissière. A 52,50 EUR se trouve le dernier soutien. S'il cède, le cours peut continuer à baisser vers 50 et 45 EUR. Pour connaître les résultats du 3etrimestre de l'exercice en cours, il faudra attendre le 20 octobre 2014. Conseil: vendreRisque: moyenRating: 3B