Cette population vieillissante entraîne une forte augmentation des coûts des soins de santé. Ajoutez-y le succès du style de vie à l'occidentale, conséquence de l'urbanisation et de la prospérité grandissante des marchés émergents, et vous comprendrez pourquoi plusieurs maladies connaissent également une recrudescence au niveau mondial. Un seul exemple : le diabète. Cette affection se caractérise par une hyperglycémie récurrente. Les problèmes les plus fréquents associés au diabète sont la production insuffisante ou null...

Cette population vieillissante entraîne une forte augmentation des coûts des soins de santé. Ajoutez-y le succès du style de vie à l'occidentale, conséquence de l'urbanisation et de la prospérité grandissante des marchés émergents, et vous comprendrez pourquoi plusieurs maladies connaissent également une recrudescence au niveau mondial. Un seul exemple : le diabète. Cette affection se caractérise par une hyperglycémie récurrente. Les problèmes les plus fréquents associés au diabète sont la production insuffisante ou nulle d'insuline (type 1), et les dysfonctionnements liés aux récepteurs d'insuline (type 2). Le diabète de type 2 survient surtout à un plus grand âge et dans 80 à 85% des cas, le patient souffre également d'un surpoids (alimentation plus sucrée et plus grasse, sédentarité).Le diabète est toutefois de plus en plus répandu, et accroît les risques d'infarctus, d'hémorragie cérébrale, d'insuffisance rénale et d'amputation. Selon l'International Diabetes Organisation, le nombre de diabétiques peut être estimé à un peu moins de 400 millions, soit près de 6% de la population mondiale. Aux Etats-Unis, ce chiffre est déjà proche de 9% et en Europe occidentale, de 8%. D'ici 2020, il devrait atteindre 12% (10 millions de cas supplémentaires en 10 ans). Mais le marché de croissance par excellence du diabète est la Chine. Pour l'heure, 3% de la population en souffre (40 millions de Chinois) mais ce chiffre pourrait doubler à 80 millions à l'horizon 2025 (croissance annuelle à deux chiffres). Le marché du diabète devrait connaître une expansion, selon Standard&Poor's, de 35 milliards USD en 2012 à 58 milliards en 2018.Cet exemple illustre le potentiel du secteur pharmaceutique. Le secteur ne souffrira bientôt plus des effets du fameux " patent cliff " (perte de la protection du brevet sur les blockbusters, médicaments dont les ventes annuelles excèdent le milliard de dollars). Chez la plupart des acteurs du secteur, le repli du chiffre d'affaires s'est interrompu. Ces arguments nous incitent à prendre en portefeuille Sanofi. Le diabète est une plateforme de croissance importante pour le groupe français, qui dispose d'un très bon produit sur le marché, l'insuline à effet longue durée, Lantus (5 milliards EUR de chiffre d'affaires en 2012; 2,75 milliards sur les 6 premiers mois de 2013). Nous surveillons aussi de très près l'évolution de cours d'UCB/Tubize, Fresenius et Novartis.Ce 15 aoûtLe jeudi 15 août, nous fêtons l'assomption. Vendredi 16 août, il n'y aura donc pas de numéro, ni de ligne de conseils par téléphone. Nous vous souhaitons de profiter de cette journée de repos bien méritée !