Bekaert
...

Bekaert Les résultats du 3etrimestre ont dépassé les attentes : le chiffre d'affaires consolidé s'est accru de 5%, à 814 millions EUR. Bekaert pointe les volumes solides et le mix de produits intéressant. Tous les marchés ont progressé, mais la croissance la plus forte a été enregistrée en Amérique Latine (+13%) et en Amérique du Nord (+8%). En Europe et au Moyen-Orient, la croissance s'est limitée à 2%. Pour le restant de l'année, le groupe de technologies des matériaux se montre prudent car en Chine, la demande industrielle ralentit et le marché des pneus connaît une érosion. Techniquement, le cours évolue latéralement dans un canal relativement étroit entre 23 et 30 EUR. Une percée de cette zone déterminera la nouvelle orientation.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2AKBC Au 3etrimestre, le groupe bancaire flamand a publié des chiffres très solides : un bénéfice net de 591 millions EUR, soit nettement plus que les estimations des analystes et plus du double du bénéfice net de la même période en 2013 (272 millions EUR). Le directeur Johan Thijs a évoqué d'"excellents résultats commerciaux". Le groupe a en outre finalisé le programme d'investissement convenu en 2009 avec la Commission européenne. L'action évolue latéralement depuis une année entre 38 et 46 EUR. Une percée de cette fourchette donnera la nouvelle orientation. A 46 EUR, un sommet multiple s'est formé, ce qui suppose qu'une percée réussie générera un signal d'achat puissant.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BNyrstar Le producteur de zinc évolue selon les spéculations de reprise : le trader néerlandais sur matières premières Trafigura a renforcé en peu de temps sa participation dans Nyrstar, de 10,2% à 15,3%. Nous ne connaissons pas les intentions de Trafigura, une entreprise qui n'est certainement pas irréprochable. Est-ce le présage d'une offre de reprise ou Trafigura considère-t-elle Nyrstar seulement comme un investissement ? En début de mois, le cours de Nyrstar a pris une raclée en réaction à la demande de faillite du groupe minier finlandais Talvivaara pour sa filiale opérationnelle Talvivaara Sotkamo. Cela se traduira pour Nyrstar par une perte comptable de 176 millions EUR. La tendance technique de Nyrstar est redevenue haussière et une percée des 2,84 EUR serait positive.Conseil: digne d'achatRisque: élevéRating: 1CSolvay Au 3etrimestre, le chiffre d'affaires du groupe chimique s'est accru de 7,9%, à 2,59 milliards EUR, alors que son bénéfice net s'est hissé de 129 millions EUR à 141 millions EUR. Pour l'ensemble de l'année 2014, le groupe a confirmé les prévisions, plus particulièrement une croissance à un chiffre élevée du REBITDA. Au Brésil, Solvay a connu un revers de fortune : les autorités de la concurrence ont rejeté la vente de la participation majoritaire de 70,59% dans Solvay Indupa au groupe brésilien Braskem. Solvay recherche à présent des solutions alternatives pour la vente du 2eproducteur de PVC d'Amérique du Sud. La tendance du titre s'est orientée à la baisse.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2B