Pour les actionnaires de Monsanto qui voudraient participer à l'offre, le tableau n'a jamais été aussi favorable qu'aujourd'hui. Le cours du géant agricole américain s'est en effet approché progressivement du prix de l'offre. Il se peut même qu'au moment où vous lisez ces lignes, le ministère américain de la justice ait donné le feu vert à l'opération. En effet, les propositions que Bayer a faites récemment à la Commission européenne pourraient suffire à présent pour que le rachat soit validé. Le cas échéant, il ne manquerait plus que l...