Bayer a eu toutes les peines du monde à incorporer Monsanto. A 65,7 milliards de dollars, la facture est en effet salée. Le groupe allemand spécialisé dans les sciences du vivant digère assez mal l'opération: avec une chute de plus de 40% depuis le début de l'année, l'action est le canard boiteux de l'Euro Stoxx 50. Ce repli nous paraît toutefois excessif et un redressement devrait pouvoir s'amorcer ces prochains mois - à condition, bien entendu, que le spectre Roundu...