La pression du reporting trimestriel n'a pas toujours été une bénédiction pour Barco et c'était à nouveau le cas pour le premier trimestre écoulé. D'autant que le groupe de visualisation continue à modifier sa structure organisationnelle, ce qui ne simplifie pas les comparaisons sur base annuelle. Le chiffre d'affaires (CA) du groupe a baissé de 12,3% à 242,4 millions EUR entre janvier et mars, un chiffre inférieur de près de 30 millions EUR aux prévisions moyennes des analystes. Barco peut toutefois invoquer des circonstances atténuantes. Une mauvaise estimation du nombre de commandes dans le cinéma numérique et une réduction prématurée de la capacité de production ont engendré un déficit de pièces, et même un chômage économique. De ce fait, to...