La Banque Nationale publie traditionnellement ses résultats fin mars. A cette occasion, l'attention des investisseurs se concentre surtout sur la hauteur du dividende. Jusqu'en 2009, la Banque Nationale versait un dividende légèrement croissant chaque année, lié à l'évolution du produit intérieur brut (PIB). En 2010, une modification de la méthode de calcul a donné lieu à une forte hausse du dividende brut, passé de 75 EUR par action en 2009 à 126,48 EUR en 2010. Mais avec cette nouvelle méthode de calcul, l'augmentation annuelle du dividende n'est plus aussi mécanique. Ce fait a été mis en lumière pour la première fois en 2012, lorsque le dividende brut _ après 51 ans sans la moindre baisse _ a été réduit de 14,6 % à 141,76 EUR par action, une conséquence de l'absence de dividende extraordinaire de la Banque des règlements internationaux (BRI). Depuis, le dividende est à nouveau en hausse : 154,04 EUR par action en 2013 (+8,7%) et 165,6 EUR par action en 2014 (+7,5%). En 2014, la Banque Nationale a réalisé un bénéfice net de 680 millions EUR (soit 1699 EUR par action), en recu...