Le groupe immobilier Banimmo a lancé un avertissement sur son bénéfice. Il a annoncé que le résultat 2015 serait largement négatif et que son dividende serait supprimé. La collaboration avec Urbanove semble tourner en fiasco. Après la précédente suppression du shopping center de Charleroi, il semble à présent que le projet de Verviers est également menacé. A Namur cependant, tout semble évoluer comme prévu. Banimmo enregistre dès lors une réduction de valeur sur la créance actuelle à Urbanove. En réaction, plusieurs analystes ont abaissé l'objectif de cours ...

Le groupe immobilier Banimmo a lancé un avertissement sur son bénéfice. Il a annoncé que le résultat 2015 serait largement négatif et que son dividende serait supprimé. La collaboration avec Urbanove semble tourner en fiasco. Après la précédente suppression du shopping center de Charleroi, il semble à présent que le projet de Verviers est également menacé. A Namur cependant, tout semble évoluer comme prévu. Banimmo enregistre dès lors une réduction de valeur sur la créance actuelle à Urbanove. En réaction, plusieurs analystes ont abaissé l'objectif de cours et le rating de Banimmo. La tendance de l'action est baissière. A 6,50 EUR se trouve le dernier soutien. Nous abaissons le conseil.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BFin décembre 2015, le groupe biotech a annoncé qu'il avait introduit une demande de cotation sur le Nasdaq, ce qui a donné des ailes au cours. Les investisseurs se souviennent sans aucun doute du rebond qu'avait connu Galapagos lors de son introduction sur ce même marché. Le moment précis n'est pas connu. Le spécialiste des cellules souches souhaite lever un maximum de 57,5 millions USD en Bourse américaine. Les excellents résultats de Cx601 contre les fistules anales devraient contribuer à convaincre les nouveaux actionnaires. La tendance est clairement devenue haussière.Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating : 1CLe cours du groupe de supermarchés français a plongé en réaction à la publication d'un rapport du shorter américain Muddy Waters. Casino y est accusé par Guichard d'utiliser des astuces comptables et des méthodes d'engineering fiscal pour gonfler artificiellement les bénéfices. Notons que Muddy Waters avait accumulé une position short dans Casino. Le groupe de distribution nie en bloc ces accusations. Ultérieurement, Casino a publié un projet visant à renforcer son bilan par la vente d'immobilier et la vente d'activités secondaires pour un montant de 2 milliards EUR. La tendance de l'action est clairement baissière depuis que le cours a faibli sous le dernier soutien _ à présent résistance _ à 45 EUR. Conseil revu à la baisse.Conseil : conserver/attendreRisque : élevéRating : 2CFin décembre de l'an dernier, le cours de l'action néerlandaise a rebondi en réaction à des rumeurs d'offre du groupe coté Britse Royal Mail à hauteur de 5 EUR, ce qui valorisait l'entreprise à 2 milliards EUR. Pour les investisseurs, la reprise serait positive car PostNL a des fonds propres négatifs et ne peut donc pas payer de dividende. Il semblerait que le groupe Deutsche Post pourrait également être intéressé par une acquisition. A 2,90 EUR se trouve un soutien horizontal important, alors qu'une résistance solide s'annonce à 4 EUR. Une percée générerait un signal d'achat technique important. Conseil : conserver/attendreRisque : faibleRating : 2A