Le promoteur immobilier Banimmo a connu un mauvais exercice 2015, sa perte nette totalisant 33,2millions EUR. L'élément perturbateur est Urbanove, sur lequel Banimmo a dû accuser une réduction de valeur de 22,4millions EUR sur une créance de 45millions EUR. Le shopping center à Charleroi a été supprimé, alors qu'à Verviers un projet à plus petite échelle sera présenté au conseil communal. Seuls les projets à Namur évoluent comme prévu. Aucun dividende ne sera versé, cette fois encore. Pour cette année, le groupe souhaite se refaire une santé au travers d'un programme de vente...

Le promoteur immobilier Banimmo a connu un mauvais exercice 2015, sa perte nette totalisant 33,2millions EUR. L'élément perturbateur est Urbanove, sur lequel Banimmo a dû accuser une réduction de valeur de 22,4millions EUR sur une créance de 45millions EUR. Le shopping center à Charleroi a été supprimé, alors qu'à Verviers un projet à plus petite échelle sera présenté au conseil communal. Seuls les projets à Namur évoluent comme prévu. Aucun dividende ne sera versé, cette fois encore. Pour cette année, le groupe souhaite se refaire une santé au travers d'un programme de vente énergique. À 6,5EUR se trouve la première résistance. La tendance est devenue baissière.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BLe producteur de tours à froid Hamon ne cesse plus d'augmenter son capital. Après deux opérations de capital, le groupe a annoncé, sans plus de détails, qu'il procéderait à une nouvelle augmentation de capital dans les prochaines semaines. Hamon dispose de moins de capitaux que ce qui a été convenu dans les covenants avec les banquiers. Ses irrégularités comptables de 2014, à hauteur de 40millions EUR, au sein de la filiale française en sont la raison. Le carnet de commandes a reculé en 2015 à 448millions EUR, contre 614millions EUR en 2014. Le cours est en quête d'un plancher.Conseil : vendreRisque : élevéRating : 3CLa restructuration du groupe de photos SmartPhoto Group avance comme prévu. En 2015, son chiffre d'affaires s'est accru de 4,9%, à 34,22millions EUR, alors que l'EBITDA s'est hissé de 2,33millions à 4,24millions EUR grâce à des mesures structurelles visant à abaisser encore le point de break-even du groupe. Smartphoto mise pour cette année sur la poursuite du basculement vers des produits dans la catégorie cadeaux. Il espère dès lors lancer des dizaines de nouveaux produits. Début 2016, il a déjà lancé le site Internet Beaublue.be, qui livre des boîtes "all-in-one" contenant le nécessaire pour organiser une fête. Il est trop tôt pour qu'il verse un dividende. La tendance est redevenue haussière. À 0,60EUR se trouve un soutien.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BContre toute attente, le groupe bancaire néerlandais ING fait son entrée dans l'indice BEL20, qui sera réaménagé le 21mars 2016. Les deux autres nouveaux-venus seront Galapagos et Ontex. Befimmo, Delta Lloyd et D'Ieteren disparaissent de l'indice. Bien que Galapagos et ING aient leur principale cotation à Amsterdam, ils sont considérés comme "suffisamment belges". Ces dernières semaines, le cours de l'action ING a reculé dans les mêmes proportions que les autres valeurs bancaires. À 9,40EUR, un plancher s'est formé, après quoi un redressement sensible s'est amorcé. Le cours a percé la première résistance à 11EUR, où se trouve un premier soutien. La prochaine zone de résistance horizontale s'annonce vers 12EUR. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2B