Ackermans & van Haaren
...

Ackermans & van HaarenSur les 6 premiers mois de 2015, le holding anversois a vu son bénéfice progresser de 61,8%, à 158,6 millions EUR. Ce chiffre englobe une plus-value de revalorisation de 42,1 millions EUR. Sans en tenir compte, le résultat est en hausse de 20%. Le bénéfice du groupe de dragage DEME, dans lequel AvH détient une participation de 60,4%, a presque doublé, malgré un chiffre d'affaires légèrement inférieur. La branche bancaire (Delen et Bank Van Breda) s'est également bien tenue. Techniquement, le cours a cédé du terrain après le sommet à 140 EUR, ce qui n'est pas anormal après la forte hausse des derniers mois. A 123 EUR se trouve le premier soutien, ensuite à 115 EUR. La tendance demeure haussière.Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2AEliaLe gestionnaire de réseaux haute tension a publié d'excellents chiffres au terme du 1er semestre 2015, grâce surtout à la plus grande contribution au bénéfice de la filiale allemande 50Hertz. Avec 54,8 millions EUR, 50Hertz représente près de 60% du bénéfice du groupe. Son bénéfice net a reculé de 2%, à 93 millions EUR, mais ceci est surtout lié au fait que l'an dernier, une plus-value exceptionnelle a été enregistrée. Sinon le bénéfice aurait progressé d'un cinquième. Compte tenu du faible taux, les charges ont baissé de près d'un cinquième, à 44,5 millions EUR. En Allemagne, Elia compte investir 9 milliards EUR. Après le double sommet à 41 EUR, le cours a cédé du terrain mais le soutien à 36 EUR a pu infléchir la tendance.Conseil: digne d'achatRisque: faibleRating: 1ARecticelAu 1er semestre, son chiffre d'affaires s'est accru de 4,7%, à 667,5 millions EUR. Le REBITDA a fait encore mieux, avec une progression de 15,7%, à 42,9 millions EUR, grâce à des mesures d'économies et aux matières premières meilleur marché. En termes nets, le groupe a gagné 5 millions EUR, contre une perte l'an dernier à la même période. Recticel a enregistré 5,3 millions EUR de frais exceptionnels pour restructurations. La récente augmentation de capital a permis d'alléger le taux d'endettement, de plus de 100% à 55%. Pour l'ensemble de l'exercice 2015, la direction relève les prévisions de croissance du REBITDA de 10 à 15%. Après le repli causé par l'augmentation de capital, le cours se redresse. A 5,30 EUR se trouve un soutien.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1BSioenSur les 6 premiers mois, le groupe flamand a accru son chiffre d'affaires de 1,1%, à 168,5 millions EUR. Sa division Coating est la plus performante, avec une croissance de son chiffre d'affaires de 4,5%. La marge brute s'est hissée de 83,1 millions à 88,4 millions EUR, alors que le résultat opérationnel s'est amélioré de 14,1 millions à 18,5 millions EUR. Le bénéfice des activités poursuivies est passé de 8,3 millions à 11,5 millions EUR, alors que la dette financière nette a baissé à 20,3 millions EUR, soit à peine 12% des fonds propres. Le groupe textile est positif par rapport au 2e semestre. La tendance demeure haussière jusqu'à nouvel ordre. A 14 EUR se trouve une zone de soutien importante.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2B