ASML domine résolument son segment d'activité. Nous allons pourtant miser à la baisse sur cette action, ce qui n'est pas si contradictoire qu'il y paraît. ASML mérite sa place dans n'importe quel portefeuille, mais son cours a été multiplié par près de deux, à 350 euros, depuis le plancher auquel il était tombé en mars. C'est excessif, à tel point qu'une correction serait souhaitable. Surtout pour permettre un achat à un cours nettement inférieur.
...

ASML domine résolument son segment d'activité. Nous allons pourtant miser à la baisse sur cette action, ce qui n'est pas si contradictoire qu'il y paraît. ASML mérite sa place dans n'importe quel portefeuille, mais son cours a été multiplié par près de deux, à 350 euros, depuis le plancher auquel il était tombé en mars. C'est excessif, à tel point qu'une correction serait souhaitable. Surtout pour permettre un achat à un cours nettement inférieur.L'action s'échange à plus de 45 fois le bénéfice annuel escompté et le rapport cours/valeur comptable est supérieur à 10, ce qui n'est pas rien. ASML occupe certes une position unique dans l'industrie des semi-conducteurs, mais les répercussions possibles de la crise sanitaire sur ses fournisseurs et ses marchés de débouchés nous incitent à la prudence.L'investisseur qui a déjà l'action en portefeuille (et lui seul!) peut envisager d'émettre un call. Pour les autres, le risque est insensé.ASML octobre 2020au prix d'ex. de 340 EURà 20,20 EURAvec ce contrat, l'acheteur du call se réserve le droit d'acquérir des actions ASML au prix de 340 euros. Il doit, pour cela, payer 20,20 euros, si bien qu'il n'empochera un bénéfice que si le cours dépasse 360,20 euros. L'on note toutefois une résistance persistante à 350 euros, niveau que le cours ne devrait donc pas franchir aisément. Si toutefois ce devait être le cas, l'investisseur devrait livrer les actions, mais il percevrait 6% de plus que le cours actuel.L'investisseur qui ne possède pas d'actions ASML mais qui souhaite lui aussi miser à la baisse peut acheter un put. La perte maximale coïncidera avec la prime payée. Compte tenu du sentiment haussier, les primes put sont acceptables.ASML mars 2021au prix d'ex. de 300 EURà 16,75 EURCe contrat n'arrivant à échéance que le 19 mars 2021, il nous donne le temps d'attendre un recul du cours. Si une baisse survient effectivement, le premier soutien ne se manifestera qu'aux alentours de 267 euros. S'il cède, le titre pourrait rapidement tomber à 254 euros, auquel cas le contrat vaudrait théoriquement 46 euros. En réalité, il vaudra davantage, en fonction du moment où l'action aura commencé à se tasser - plus tôt ce sera, plus la valeur temps restante sera importante et la prime, élevée. Nous connaissons la perte maximale possible: le montant de la mise. Le gain potentiel, lui, est illimité.