Le cours de l'once troy d'argent est tombé le mois dernier sous les 12 dollars, son plus bas niveau depuis janvier 2009. Malgré le léger redressement enregistré depuis, le rendement du moins onéreux des métaux précieux demeure, cette année, résolument négatif (-20%). Comme ses pairs, l'argent est victime d'une vague de liquidations forcées. L'on s'inquiète en outre aujourd'hui de l'évolution de la demande industrielle, qui représente 60% de la consommation total...

Le cours de l'once troy d'argent est tombé le mois dernier sous les 12 dollars, son plus bas niveau depuis janvier 2009. Malgré le léger redressement enregistré depuis, le rendement du moins onéreux des métaux précieux demeure, cette année, résolument négatif (-20%). Comme ses pairs, l'argent est victime d'une vague de liquidations forcées. L'on s'inquiète en outre aujourd'hui de l'évolution de la demande industrielle, qui représente 60% de la consommation totale.L'or a lui aussi cédé du terrain, mais dans une mesure nettement moindre. A 126,5, le rapport or/argent bat désormais le record de 1991 et atteint près du double de la moyenne historique des quatre dernières décennies. La chute du cours de l'argent, passé de plus de 18 dollars l'once troy le 24 février à moins de 12 dollars le 18 mars, a fait des ravages parmi les produits à effet de levier ayant ce métal comme sous-jacent. Chez certains émetteurs, près des trois quarts des turbos longs en circulation ont été liquidés.Parmi les trackers, l'investisseur dont le courtier dispose d'une licence américaine peut toujours opter pour l'iShares Silver Trust (ticker: SLV) émis par BlackRock. Ce tracker sur l'argent, le plus important au monde, gère actuellement 385,4 millions d'onces troy. Ses frais de gestion annuels s'élèvent à 0,5%. Le Sprott Physical Silver Trust (SPSV; 63,8 millions d'onces troy d'argent) est lui aussi en vente chez les courtiers belges. L'un et l'autre se négocient en dollar.Le tracker européen le plus liquide, qui est aussi notre favori, est l'ETF WisdomTree Physical Silver. Ce tracker physique s'échange en Bourse allemande Xetra (ticker: VZLC; code ISIN: DE000A0N62F2; frais de gestion: 0,49%). Son actif sous-jacent est non pas un contrat à terme, mais le prix au comptant de l'argent, coté 24 heures sur 24. VZLC gère actuellement 70,3 millions d'onces troy d'argent, soit environ 2.200 tonnes. Avec près de 80.000 titres en moyenne négociés par jour, sa liquidité est suffisante.Evoquons enfin l'ETC Xtrackers Physical Silver, émis par DWS Group, une division de la Deutsche Bank (tickers: XAD6, et DE000A1E0HS6 sur le Xetra). Arrêtés à 0,45%, ses frais de gestion annuels sont légèrement inférieurs à ceux de VZLC; mais avec un volume négocié qui ne dépasse pas 6.000 titres en moyenne par jour, sa liquidité est à l'avenant.