On constate traditionnellement une forte corrélation entre les cours des métaux, bien que plus aucune raison objective ne la justifie. L'or a une fonction monétaire et fait partie, avec les devises étrangères, des réserves des Banques centrales. La part du métal jaune dans ces réserves a même augmenté de manière substantielle au cours de la décennie écoulée. Cette composante monétaire est en revanche totalement absente dans le cas de l'argent. Et pourtant : la corrélation entre les cours des deux métaux atteint +0,8 sur les 18 derniers mois (-1 figurant une corrélation négative parfaite, et +1 une corrélation positive parfaite).
...