La société biotech Argen-X, spécialisée dans le développement d'anticorps contre le cancer et des maladies auto-immunes graves, a annoncé sa collaboration avec le géant américain AbbVie pour le développement de la molécule ARGX-115. Le paiement total pourrait atteindre 685millions USD plus royalties à deux chiffres si la molécule devient effectivement un médicament. Argen-X percevra en tout cas déjà un premier paiement de 400millions USD. C'est une bonne nouvelle pour cette entreprise détenant une trésorerie d'un peu plus de 50millions EUR. Argen-X, introduite en Bourse en juillet ...

La société biotech Argen-X, spécialisée dans le développement d'anticorps contre le cancer et des maladies auto-immunes graves, a annoncé sa collaboration avec le géant américain AbbVie pour le développement de la molécule ARGX-115. Le paiement total pourrait atteindre 685millions USD plus royalties à deux chiffres si la molécule devient effectivement un médicament. Argen-X percevra en tout cas déjà un premier paiement de 400millions USD. C'est une bonne nouvelle pour cette entreprise détenant une trésorerie d'un peu plus de 50millions EUR. Argen-X, introduite en Bourse en juillet 2014, a déjà accompli un beau parcours en Bourse, et sa tendance reste haussière jusqu'à nouvel ordre. Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating : 1CLe groupe biotech Genticel coté sur Euronext Paris peut nourrir encore des espoirs à l'égard du vaccin GTL001 développé contre les cancers causés par le papillomavirus humain (HPV), qui peut provoquer le cancer de l'utérus. C'est ce qui ressort en tout cas des résultats d'une étude de phaseII récemment publiés et qui étaient significatifs. De précédents résultats pour le Pro-Cervix publiés en janvier 2016 ont déçu et donné lieu à un important repli de cours. Les investisseurs n'ont pas réagi avec un grand enthousiasme mais le cours de l'action s'est frayé un chemin au-delà de la résistance _ aujourd'hui soutien _ à 5EUR, où la tendance est redevenue haussière. À 6EUR se trouve désormais la prochaine résistance.Conseil : conserver/attendreRisque : élevéRating : 2CLe bénéfice enregistré par BinckBank au 1ertrimestre 2016 a largement déçu. La principale raison est le faible nombre de transactions, qui sont repassées de 2,7 à 2,1millions. En Belgique, elles ont même baissé de 36%, à un peu plus de 185.000 du fait de l'impôt sur la spéculation. Les revenus totaux de BinckBank ont reculé de 24%, à 36,7millions EUR, alors que le résultat net corrigé a diminué de moitié, de 16,4 à 8,5millions EUR. Le groupe planche sur le développement de nouveaux produits et services. Le cours a été sanctionné en réaction à la nouvelle, le dernier soutien à 5,45EUR étant ainsi mis sous pression.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BAu 1er trimestre 2016, le groupe américain proposant des services de streaming Netflix est parvenu à attirer 6,74millions de nouveaux abonnés, 2,23millions dans son pays et 4,51millions à l'international. Au total, Netflix compte désormais 81,5millions d'utilisateurs. Pour le 2etrimestre, le groupe table sur 2,5millions de nouveaux clients mais ce pronostic a déçu et occasionné un repli de cours de près de 10%. Le groupe a atteint un bénéfice de 27,66millions USD ou 0,06USD par action. Netflix doit s'opposer à la concurrence d'Amazon, notamment. Selon les critères traditionnels, l'action est très chère. La tendance technique est redevenue baissière. À 90 et 80USD se trouvent les premières zones de soutien.Conseil : vendreRisque : élevéRating : 3C