Le cours de l'action ArcelorMittal est proche de son plus haut niveau depuis un an - un sommet très relatif, car il y a 10 ans, le titre coûtait environ 80% de plus qu'aujourd'hui. La décennie a été peu réjouissante pour la valeur de l'aciériste, qui a atteint un plancher à sept euros en mars. L'audacieux qui a acheté à l'époque réalise un coquet bénéfice aujourd'hui.
...

Le cours de l'action ArcelorMittal est proche de son plus haut niveau depuis un an - un sommet très relatif, car il y a 10 ans, le titre coûtait environ 80% de plus qu'aujourd'hui. La décennie a été peu réjouissante pour la valeur de l'aciériste, qui a atteint un plancher à sept euros en mars. L'audacieux qui a acheté à l'époque réalise un coquet bénéfice aujourd'hui. Cependant, nous pensons que le meilleur est encore à venir - et ING et UBS, notamment, partagent notre avis. Le géant de l'acier a présenté des résultats honorables au 3e trimestre, avec des chiffres en hausse et une dette plus faible que prévu, à sept milliards de dollars. L'objectif semblant atteint, une redistribution accrue aux actionnaires peut être envisagée. Un pas en ce sens a été fait: le récent programme de rachat d'actions.ArcelorMittal mars 2021 au prix d'ex. de 18 EURà 2,67 EURCette stratégie ne consiste pas à acheter les actions directement, mais à émettre un put, ce qui vous permet de percevoir de l'argent immédiatement, que vous pourrez conserver si le cours de l'action augmente encore. Si, au contraire, le cours reflue légèrement, vous pourriez devoir acheter les titres. Vous payeriez alors 18 euros l'unité, moins la prime de 2,67 euros, soit 15,33 euros. C'est moins que ce que vous auriez déboursé pour acheter l'action en Bourse à l'heure où nous écrivions ces lignes.ArcelorMittal juin 2021 au prix d'ex. de 20 EUR à 0,80 EURCette option est une véritable aubaine: pour un peu moins d'un euro, vous avez le droit d'acheter l'action ArcelorMittal à 20 euros jusqu'au 18 juin 2021. A partir d'un cours de 20,80 euros, vous réalisez un bénéfice. Si le cours venait à doubler d'ici le milieu de l'année prochaine, à 32 euros, le bénéfice du détenteur de l'action s'élèverait à 100% - bien moins, pourtant, que ce qu'aurait rapporté l'option. Cette dernière vaudrait alors au moins 12 euros (32 moins le prix d'exercice de 20 euros). Après déduction du prix de l'option, le bénéfice atteint 11,2 euros, ou 14 fois la mise. Bien que ces options se négocient assez fréquemment sur Euronext Amsterdam, nous vous recommandons de travailler avec des ordres à cours limité.