Nous avons décidé de sortir ArcelorMittal du portefeuille modèle après l'annonce inattendue d'une forte augmentation de capital de 3,2milliards USD. Celle-ci a pris la forme d'une émission de 1,26milliard d'actions nouvelles à 2,2EUR par action, soit une forte dilution de 70%. La participation à cette augmentation de capital allait à l'encontre de notre stratégie en trois axes: constituer une position de liquidités, protéger le portefeuille et augmenter l'exposition aux métaux précieux. Compte tenu de la taxe sur la spéculation, elle n'avait de sens que si nous conservions l'action jusqu'après l'été. Que l'action se soit montrée performante depuis est une conséquence de l'exécution rapide de l'augmentation de capital, en pleine flambée des prix de l'acier et du minerai de fer. Compte tenu de la surcapacité toujours présente, ce redressement des prix ne s'appuie cependant sur aucun argument fondamental, et le minerai de fer a d'ailleurs abandonné la moitié des gains enregistrés au préalable ces dernières semaines...