Après plusieurs semaines d'attente fébrile, le monde financier a obtenu ce qu'il espérait le 31 juillet: la Réserve fédérale américaine a abaissé les taux d'intérêt de 25 points de base (0,25%). Les banquiers centraux ont pris l'habitude d'annoncer les changements de politique très à l'avance pour ne pas brusquer les marchés. Cette baisse des taux est toutefois historique dans la mesure où la Fed n'avait pas pris une telle décision depuis plus de 10 ans (la dernière baisse des taux remonte à l'automne 2008). Les marchés avaient eu amplement le temps de digérer l'information et Wall Street s'...