Au 2etrimestre, Ahold comme Delhaize ont publié d'excellents résultats. Ahold a vu son chiffre d'affaires progresser de 4%, à 9milliards EUR, alors que son résultat opérationnel s'est apprécié de 8%, à 355millions EUR, ce qui représente une marge de 4%. Chez Delhaize, le résultat opérationnel sous-jacent s'est accru de 12,1%, à 247millions EUR. Le 23juillet 2016, le groupe fusionné Ahold Delhaize est né. En 2019, 500millions EUR d'avantages de synergie sont attendus. Pour le 2esemestre de 2016, on table déjà sur un avantage de synergie de 30millions EUR. La tendance de l'action demeur...

Au 2etrimestre, Ahold comme Delhaize ont publié d'excellents résultats. Ahold a vu son chiffre d'affaires progresser de 4%, à 9milliards EUR, alors que son résultat opérationnel s'est apprécié de 8%, à 355millions EUR, ce qui représente une marge de 4%. Chez Delhaize, le résultat opérationnel sous-jacent s'est accru de 12,1%, à 247millions EUR. Le 23juillet 2016, le groupe fusionné Ahold Delhaize est né. En 2019, 500millions EUR d'avantages de synergie sont attendus. Pour le 2esemestre de 2016, on table déjà sur un avantage de synergie de 30millions EUR. La tendance de l'action demeure clairement haussière. À 20EUR se trouve la première zone de soutien horizontale. Conseil : digne d'achatRisque : faibleRating : 1A Au 1ersemestre de 2016, le fabricant de profilés en PVC Deceuninck a publié d'excellents chiffres: son chiffre d'affaires a progressé de 5,8%, à 330,2millions EUR. L'EBITDA s'est encore mieux comporté, en hausse de 36,4% à 34,6millions EUR, alors que le bénéfice net a triplé, à 13,1millions EUR. En Russie, le chiffre d'affaires s'est tassé de 2,6% tandis que la Turquie a vu ce chiffre progresser de 10,6%. Deceuninck n'a pas livré de prévisions chiffrées pour l'ensemble de l'exercice mais signale que les marchés principaux, sauf éléments perturbateurs de nature macroéconomique, affichent toujours une croissance. À 2,10EUR s'est formé un double plancher, après quoi la tendance est redevenue haussière. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BMalgré le repli de la livre britannique, le producteur de mousse de polyuréthane Recticel est parvenu à doper son chiffre d'affaires de 2,8% à 534,5millions EUR. Toutes les divisions ont affiché une croissance: mousse souple (+4,1%), confort de sommeil (+3,2%), isolation (+4,3%) et automobile (+2,8%). Le cash-flow opérationnel récurrent (REBITDA) s'est accru de 28% à 54,8millions EUR, alors que le bénéfice net a même triplé, à 15,5millions EUR. Pour l'ensemble de l'année, Recticel a relevé les prévisions de REBITDA de +10% à au moins +15%. Les chiffres ont été accueillis positivement, la tendance redevenant haussière. À 4,90EUR se trouve le premier soutien.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BLe groupe actif dans la chimie fine et le textile Sioen a publié anticipativement ses résultats semestriels, et ceux-ci sont de très bonne facture. Le chiffre d'affaires a progressé de 7% à 180,3millions EUR, alors que le bénéfice opérationnel s'est accru de 41%, à 26,1millions EUR. La marge bénéficiaire s'est améliorée de 11% à 14,5%. Le bénéfice net a progressé un peu moins rapidement, de 21% à 13,9millions EUR, conséquence d'impôts plus lourds et de la baisse de la livre britannique. Sioen a seulement indiqué que la tendance sous-jacente du 1ersemestre se poursuivrait au second. La tendance de cours reste largement haussière. À 20 et 19EUR se trouve le premier soutien, ensuite à 18EUR. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2B