Le conflit social qui agite sa filiale américaine Stop & Shop a coûté à Ahold Delhaize plus de 200 millions de dollars de chiffre d'affaires (CA) au 2e trimestre, et 100 millions de dollars environ de bénéfice opérationnel. La marge bénéficiaire est tombée à 3,6% sur la période, contre 4,3% un an plus tôt.
...

Le conflit social qui agite sa filiale américaine Stop & Shop a coûté à Ahold Delhaize plus de 200 millions de dollars de chiffre d'affaires (CA) au 2e trimestre, et 100 millions de dollars environ de bénéfice opérationnel. La marge bénéficiaire est tombée à 3,6% sur la période, contre 4,3% un an plus tôt.Ceci dit, les grèves sont exceptionnelles: Ahold Delhaize va donc continuer à générer un cash-flow intéressant. Lui qui réalise 75% environ de son CA aux Etats-Unis souffrira probablement moins que ses concurrents de l'arrivée du néerlandais Jumbo en Belgique en novembre.L'action Ahold Delhaize a pourtant perdu pas mal de valeur depuis avril et affiche désormais une valorisation très raisonnable. Le rapport cours/bénéfice s'élève à 13, le cours/valeur comptable, à 1,70. Nous avons donc émis une recommandation d'achat. Mais pour les investisseurs, d'autres stratégies qu'un achat direct sont envisageables ; ainsi l'émission d'options put permet-elle d'obtenir les titres à meilleur compte.Ahold Delhaize décembre 2019au prix d'ex. de 19 EURà 0,41 EURSi le cours d'Ahold Delhaize baisse d'ici au 20 décembre, vous devrez peut-être acheter les actions, que vous ne paieriez alors que 19 euros, moins la prime perçue de 0,41 euro - soit 10% de moins que le cours boursier actuel. Si l'action fait du surplace ou prend de la hauteur, vous ne ferez rien et conserverez la prime. Vous réaliserez alors un intéressant bénéfice, sans avoir eu à investir. La manière la plus directe d'investir à la hausse au moyen d'options consiste à acheter des calls. Un investissement (minime) est alors nécessaire. Ahold Delhaize mars 2020au prix d'ex. de 20 EURà 1,60 EURCe contrat est dans la monnaie, puisque le cours de l'action sous-jacente est d'ores et déjà (légèrement) supérieur au prix d'exercice de l'option. La première résistance importante se situe autour de 24 euros. Si ce niveau est atteint, notre call vaudra au moins 4 euros (24 - 20). Mais dans la mesure où le contrat n'arrivera à échéance que le 20 mars 2020, la valeur-temps peut encore augmenter considérablement. Le risque de ce type de constructions réside dans la perte potentielle de la mise. C'est évidemment un inconvénient, mais le risque ne va pas plus loin que cette perte. Il en va autrement du call émis, dont la perte potentielle est illimitée. Nous déconseillons donc ces stratégies.