Ageas
...

Ageas Le total des dégâts pour les chutes de grêle qui ont frappé la Belgique en juin dernier est estimé pour tous les assureurs à 340 millions EUR. Pour Ageas, l'impact financier sur le résultat net pour le 2etrimestre de cette année est estimé entre 20 et 25 millions EUR. Au 1er semestre, le cours d'Ageas a reflué légèrement mais cela n'a pas empêché l'action d'être considérée par de nombreux analystes comme la grande favorite du 2e semestre. Le premier soutien horizontal - aujourd'hui résistance- à 30 EUR a cédé. En conséquence, la tendance technique est redevenue baissière. Attention au schéma de sommets et planchers inférieurs. A 26 EUR se trouve une nouvelle zone de soutien.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2ASolvay Inovyn est le nom donné à la joint-venture de Solvay et du groupe britannique Ineos par laquelle le groupe belge entend sortir de l'activité PVC. Les conditions ont d'ailleurs été adaptées de manière à tenir compte des conditions de marché délicates, ce qui suppose que Solvay doit assumer plus de risques. Après 3 ans, Solvay sortira de cette joint-venture. Le cours de Solvay a été soutenu par une recommandation à l'achat d'Exane BNP Paribas. Le précédent sommet à 123,50 EUR a cédé, ce qui a émis un nouveau signal d'achat technique. A 120 EUR se trouve le premier soutien horizontal, suivi par un nouveau soutien aux alentours de 117 EUR.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BGDF Suez L'Etat français allège sa participation dans GDF : il vend 3,1% de sa part de 36,7% par placement privé qui devrait lui rapporter quelque 1,5 milliard EUR. Les fonds doivent être réinvestis dans le groupe industriel Alstom, où l'Etat français entend prendre une participation de 20% pour devenir actionnaire de référence. Après une longue baisse avec formation de plancher en février 2013, le cours du groupe énergétique se comporte nettement mieux. La tendance technique est clairement redevenue haussière et à 18 EUR se trouve une zone de soutien horizontale solide. A court terme, la tendance est cependant baissière.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2APhilips Le conglomérat néerlandais souhaite autonomiser la division Eclairage Lumileds et Automotive afin de doper sa croissance et d'accroître sa grandeur d'échelle. Le groupe envisage également la possibilité d'attirer d'autres parties dans la nouvelle entité tout en restant actionnaire. Une introduction en Bourse est l'une des possibilités. Les analystes ont réagi positivement à cette annonce. Après une très forte hausse, au terme de laquelle le cours a atteint un sommet de plus de 28 EUR, Philips a reflué. A 22 EUR, la baisse s'est interrompue. Un plancher sera peut-être formé.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2A