Ageas
...

Ageas Au 3etrimestre 2013, les revenus de primes ont atteint 5,3 milliards EUR, soit une augmentation de 13% par rapport au même trimestre de l'an dernier. Ageas a enregistré un résultat net de 168 millions EUR grâce à son évolution positive en Belgique et en Europe continentale. Son bénéfice net a en revanche plongé de 81%, à 41 millions EUR, en raison du changement de méthode de valorisation de l'héritage Fortis, sur lequel une perte de 127 millions EUR a été comptabilisée. La tendance technique de l'action Ageas demeure haussière. Nous relevons le conseil : " à conserver " (3B).Arseus Arseus a vendu ses activités de distribution dans les régions de Lyon, Paris et Lille au groupe français MS Distribution. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été révélés. En outre, Arseus a racheté la société brésilienne Alternate Technologies, un groupe de conception de logiciels pour des préparations magistrales, qui sera consolidé à partir du 1eroctobre 2013. La tendance d'Arseus demeure clairement haussière. A 22 EUR se trouve la première zone de soutien, ensuite à 20 EUR. Récemment, le cours a percé la résistance à 22,50 EUR. A conserver (3B).GBL Au cours des 9 premiers mois de l'année, GBL a enregistré un résultat net consolidé de 323 millions EUR - difficilement comparables aux 947 millions EUR de l'an dernier car à l'époque, des plus-values exceptionnelles avaient été enregistrées. Le 30 septembre 2013, les actifs nets atteignaient 88,91 EUR par action, ce qui correspond à une décote de 29% par rapport au cours de Bourse. GBL a récemment vendu 8,2 millions d'actions Total, pour une plus-value de 175 millions EUR qui sera comptabilisée ultérieurement. La tendance de GBL demeure haussière. A conserver (3B).Ter Beke Le producteur de charcuterie et de lasagne a lancé une mise en garde sur son bénéfice 2013 : il sera inférieur à celui de 2012, conséquence de la baisse du chiffre d'affaires de la division Plats préparés qui a souffert au 1er semestre de la crise liée à la viande équine. La division Charcuterie s'est bien comportée et a enregistré un résultat supérieur. Le cours de l'action a baissé à cette annonce mais la tendance demeure haussière jusqu'à nouvel ordre. A 55 EUR se trouve une zone de soutien importante. A conserver (3B). ING Au 3etrimestre, le groupe de bancassurance néerlandais a enregistré un bénéfice net de 101 millions EUR, ce qui représente un recul de 85% par rapport à la même période de 2012. Ce maigre résultat est imputable notamment à l'augmentation des amortissements sur la vente de la branche Assurances en Corée du Sud. ING planche sur l'introduction en Bourse des activités d'assurance européennes en 2014. D'ici à 2015, il souhaite rembourser les subsides de l'Etat. La tendance de l'action reste haussière. A 9 EUR se trouve le premier soutien. Fondamentalement, l'action est à vendre (5C).Siemens Au 4e trimestre, le groupe technologique allemand a vu son chiffre d'affaires (CA) 2012-2013 reculer de 1%, à 21 milliards EUR, alors que son bénéfice net s'est replié de 10%, à 1,1 milliard EUR. Ces chiffres étaient supérieurs aux prévisions. Sur l'ensemble de l'exercice, le CA s'est tassé de 2%, à 75,9 milliards EUR, alors que Siemens a enregistré un bénéfice net de 4,4 milliards EUR. Le carnet de commandes s'est accru de 8%, à 82 milliards EUR. Pour l'ensemble de l'année, Siemens table sur une hausse du bénéfice d'au moins 15%. Siemens devient cher : à alléger (4B).