Nike et Adidas sont deux coqs dans un même poulailler. Actuellement, le fabricant américain d'équipements de sport se porte nettement moins bien que son concurrent allemand (de bien plus petite envergure). L'an dernier, le chiffre d'affaires d'Adidas a presque atteint 20 milliards d'euros. Il a dégagé sur ce chiffre un milliard d'euros de bénéfice net, soit environ 5 euros par action. Le nouveau CEO d'Adidas, Kasper Rorsted, est très ambitieux. L'action Adidas est dans les grâces des investisseu...