X-Fab a été introduite sur la Bourse de Paris il y a un peu moins d'une année. L'entreprise a récolté 266,5 millions de dollars et disposait fin 2017 de 319 millions de dollars de liquidités. Elle a investi une grande part de ce montant dans l'extension de sa capacité de production. X-Fab Silicon Foundries produit des semi-conducteurs pour les entreprises qui n'ont pas de capacité de production ou qu'une capacité limitée. Le holding Xtrion, contrôlé par Roland Duchâtelet, est son actionnaire principal, avec une participation d'un peu plus de 60%. Françoise Chombar (CEO de Melexis) et son époux Rudi De Winter, le CEO de X-Fab, en sont également actionnaires. Melexis est le fruit de la scission, en 1999, de X-Fab, et les liens entre les deux ...

X-Fab a été introduite sur la Bourse de Paris il y a un peu moins d'une année. L'entreprise a récolté 266,5 millions de dollars et disposait fin 2017 de 319 millions de dollars de liquidités. Elle a investi une grande part de ce montant dans l'extension de sa capacité de production. X-Fab Silicon Foundries produit des semi-conducteurs pour les entreprises qui n'ont pas de capacité de production ou qu'une capacité limitée. Le holding Xtrion, contrôlé par Roland Duchâtelet, est son actionnaire principal, avec une participation d'un peu plus de 60%. Françoise Chombar (CEO de Melexis) et son époux Rudi De Winter, le CEO de X-Fab, en sont également actionnaires. Melexis est le fruit de la scission, en 1999, de X-Fab, et les liens entre les deux entreprises sont encore très étroits. Melexis passe de plus en plus de commandes à X-Fab, si bien qu'au quatrième trimestre, elle contribuait déjà à hauteur de 40% à son CA. X-Fab est spécialisée dans les semi-conducteurs analogiques, qui convertissent les signaux entrants physiques (la pression, le son, les mouvements...) en signaux numériques. Les produits destinés au secteur automobile génèrent l'essentiel de son CA; au quatrième trimestre, ce segment a enregistré une croissance de 17%, à 70,2 millions de dollars. Le CA des produits destinés aux applications industrielles a progressé de près d'un tiers, à 18,5 millions de dollars. Le segment qui connaît la plus forte croissance est aussi le plus petit, les Applications médicales (+75%, à 6,9 millions de dollars). Le solde du CA (24,2 millions de dollars) provient du segment des semi-conducteurs grand public;le CA y a reculé de 11%. X-Fab entend se concentrer davantage sur ses trois marchés principaux (automobile, industriel et médical), les semi-conducteurs analogiques présentant des cycles de vie bien plus longs, et donc des marges plus importantes, que les semi-conducteurs grand public.X-Fab compte six sites de production, trois en Allemagne, un en France, un aux Etats-Unis et un en Malaisie. Le malaisien subit actuellement des transformations car sa capacité de production sera accrue. X-Fab a également acquis une fabrique du groupe français Altis Semiconductor et s'est fixé l'objectif d'y produire des semi-conducteurs pour l'industrie automobile d'ici la fin de l'année. X-Fab génère 84% de son CA en dollar. La baisse du billet vert l'a dès lors affecté. Au quatrième trimestre, son CA a reculé de 3% en base annuelle, à 154,1 millions de dollars, mais son bénéfice d'exploitation (Ebit) a gagné 44%, à 16,9 millions de dollars. Le CA annuel s'est accru de 13%, à 581 millions de dollars. L'Ebit annuel, à 50,5 millions de dollars, a stagné. Et la marge bénéficiaire s'est pour sa part tassée à 18,2% (19,6% en 2016). Pour cette année, la direction évoque un CA situé entre 615 et 655 millions de dollars - si celui-ci atteint le milieu de la fourchette, il aura augmenté de 10% - et un Ebit compris entre 50 et 70 millions de dollars. Pour 2019, ils seraient compris dans une fourchette, respectivement, de 700 à 760 millions de dollars (en moyenne, +15%) et de 70 à 110 millions de dollars.Pour cette année, la direction du groupe s'attend à une croissance limitée du CA et de la rentabilité, en raison notamment de la faiblesse du dollar. En 2019, elle devrait toutefois s'accélérer. Le risque de baisse du cours de l'action est réduit, mais le potentiel haussier l'est également. X-Fab présente une valorisation correcte.Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BCours : 8,83 eurosTicker : XFAB FPMarché : Euronext ParisCode ISIN : BE0974310428Capit. boursière : 1,16 milliard EURC/B 2017 : 15C/B attendu 2018 : 22Perf. cours sur 12 mois : -Perf. cours depuis le 01/01 : -8 %Rendement du dividende : -