Grâce à la ruée sur les semi-conducteurs à laquelle on assiste, le cours de X-Fab a dépassé (temporairement) celui auquel il avait été introduit en Bourse, en avril 2017. Le parcours de l'entreprise diffère peu de celui de sa société soeur, Melexis. Le secteur automobile lui apporte près de la moitié de son chiffre d'affaires (CA). Melexis, qui contribue à environ un tiers du CA de X-Fab, est son plus gros client.
...

Grâce à la ruée sur les semi-conducteurs à laquelle on assiste, le cours de X-Fab a dépassé (temporairement) celui auquel il avait été introduit en Bourse, en avril 2017. Le parcours de l'entreprise diffère peu de celui de sa société soeur, Melexis. Le secteur automobile lui apporte près de la moitié de son chiffre d'affaires (CA). Melexis, qui contribue à environ un tiers du CA de X-Fab, est son plus gros client. Après que les lignes de production ont été sous-exploitées durant des mois en conséquence de la pandémie, les premiers signes d'une reprise étaient déjà visibles au 3e trimestre de 2020, mais on ignorait alors si la production devrait encore être interrompue. Les lignes ont finalement tourné à plein régime au 4e trimestre. Toutefois, les clients n'ont pas encore réussi à reconstituer leurs stocks. Au cours des deux dernières années, X-Fab a oeuvré à accroître son efficacité et alléger sa structure de coûts fixes. D'octobre à décembre 2020, l'entreprise a vu ses ventes augmenter de 20% en glissement annuel et de 41% en glissement trimestriel (à 135,9 millions de dollars; consensus: 120-127 millions). La croissance conjointe de ses grands pôles (automobile, industriel et médical) s'est élevée à 26% (à 104,7 millions de dollars), mais c'est le pôle médical, le plus petit des trois, qui, avec 12 millions de dollars, a enregistré la plus forte croissance (+90%); la gamme lab-on-chip de X-Fab répond à la demande croissante de tests de diagnostic rapide très fiables. Le pôle industriel a, lui, vu son CA grimper de 36%, à 27,3 millions de dollars. Il doit cette hausse à la reprise du marché après trois trimestres en berne, mais aussi, au lancement par X-Fab de nouveaux produits dans le segment des puces semi-conductrices en carbure de silicium (SiC), lesquelles, offrant une meilleure conductivité électrique et une meilleure tenue à haute température, sont plus performantes et rapides que les puces traditionnelles. Quant au pôle automobile, il a fait part d'une croissance de ses ventes de 15%, à 65,4 millions de dollars. Comme Melexis, X-Fab bénéficie des tendances à l'électrification et à l'hybridation du parc automobile ainsi que de la demande croissante de puces et capteurs. Grâce au cash-flow d'exploitation (Ebitda) de 22,5 millions de dollars réalisé, la marge d'exploitation s'est élevée à 16,6%, bien au-delà de la fourchette attendue de 10 à 14%. X-Fab a en outre enregistré pour 190,7 millions de dollars de nouvelles commandes, un record. Malgré ce bon 4e trimestre, l'entreprise a clos 2020 sur un CA annuel en repli de 6%, à 477,6 millions de dollars. Le pôle automobile est en recul aussi (-3%) par rapport à 2019, surtout à cause du segment Consommateurs (-22%). Sa marge d'Ebitda a par contre progressé de 12,7% (+5,6%, en 2019). Pour le trimestre en cours, X-Fab pronostique une marge d'Ebitda de 16-20% et des ventes de 145-152 millions de dollars; sur l'exercice 2021, ces dernières seront de l'ordre de 560-580 millions de dollars, ce qui implique une croissance de 19% par rapport à 2020. A l'issue de 2020, la trésorerie se montait à 205,9 millions de dollars, 15% de plus que trois mois plus tôt.X-Fab, dont l'efficacité accrue dope la rentabilité, a le bonheur de voir plusieurs de ses marchés clés se reprendre. Nous nous attendons à un retour à la normale de l'activité dans le courant de 2021. Après l'envol du cours de l'action ces derniers mois, X-Fab se négocie à près de 2 fois la valeur comptable et 8 fois l'Ebitda attendus cette année; le potentiel de hausse est faible. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 7,44 eurosTicker: XFAB FPMarché: Euronext ParisCode ISIN: BE0974310428Capit. boursière: 975 millions EURC/B 2020: -C/B attendu 2021: 35Perf. cours sur 12 mois: +50%Perf. cours depuis le 01/01: +51%Rendement du dividende: -