Les cours de l'or et de l'argent ont baissé au 3e trimestre, en rythme trimestriel et annuel. Le palladium a gagné 11% sur un an, mais ce métal ne représente que 5% du chiffre d'affaires (CA) de Wheaton Precious Metals (WPM).
...

Les cours de l'or et de l'argent ont baissé au 3e trimestre, en rythme trimestriel et annuel. Le palladium a gagné 11% sur un an, mais ce métal ne représente que 5% du chiffre d'affaires (CA) de Wheaton Precious Metals (WPM). Au 3e trimestre, les contrats du groupe de streaming, qui a conclu des accords de livraison avec 24 mines en exploitation et investi dans neuf projets de développement, ont produit 184.900 onces troy d'équivalent or (or, argent, palladium et cobalt): moins qu'au 2e trimestre (194.100 onces troy, un record), mais 2,1% de plus qu'un an auparavant. Près de 75% de la production provenait d'Amérique centrale et du Sud (Brésil, Mexique et Pérou), le reste, du Canada, des Etats-Unis et d'Europe. La part de l'or dans le CA s'est montée à 45%, celle de l'argent, à 49%. C'est d'ordinaire l'inverse, mais la production d'or a diminué de 13% sur le trimestre, après 18 jours d'interruption à Salobo. L'expansion (phase 3) de cette mine est quasiment achevée, si bien que la production y augmentera au 2e semestre de 2022; WPM peut prétendre à 75% de l'or produit. Seules 152.400 onces troy des métaux produits ont été vendues, portant les invendus à 156.000 onces troy, soit la production de presque un trimestre complet. WPM a perçu 1.764 dollars par once troy d'équivalent or vendue, contre 1.870 dollars au 2e trimestre et 1.951 dollars l'an dernier. Cette baisse combinée du volume et des prix de vente explique le repli de 12,5% sur un an du CA, à 269 millions de dollars (-18,6% depuis le 2e trimestre). Le bénéfice s'est contracté de 14% sur un an, à 151 millions de dollars. Le bénéfice net s'est élevé à 137,1 millions de dollars (152 millions, un an plus tôt). Indicateur particulièrement intéressant - WPM se base, pour fixer le dividende à verser, sur les liquidités générées au cours des quatre trimestres précédents -, le cash-flow opérationnel a reculé de près de 12% sur un an, à 201,3 millions de dollars. Le dividende trimestriel demeurera de 0,15 dollar par action. Au 3e trimestre, WPM a signé un contrat de livraison avec Rio2 pour le projet Fenix, au Pérou (or). Les contrats avec Aris Gold, Constancia et Alexco ont démarré en 2021. La fourchette de production prévisionnelle pour 2021 a été resserrée, de 720.000-780.000 à 735.000-765.000 onces troy d'équivalent or; son point médian (750.000 onces) n'a pas changé et se situe au-dessus du niveau de production de 2020 (714.000). Les prévisions pour l'or ont été revues à la baisse, celles pour l'argent, le palladium et le cobalt, à la hausse. Entre 2021 et 2025, WPM vise une moyenne de 810.000 onces troy sur la base des contrats de livraison existants, qui atteindra 900.000 onces troy d'ici 2030. WPM a dégagé un cash-flow disponible de 199,5 millions de dollars au 3e trimestre, ce qui porte le total des quatre derniers trimestres à 635,6 millions de dollars. Pour le 3e trimestre de suite, le groupe n'affiche aucune dette; sa position de trésorerie nette a augmenté, à 372,5 millions de dollars. WPM dispose aussi d'une ligne de crédit de deux milliards de dollars. WPM a confirmé s'attendre à une croissance de sa production de 20% à l'horizon 2030. L'évolution des cours des métaux précieux est déterminante pour son CA, et, plus encore, pour son bénéfice. A cet égard, le 3e trimestre a été marqué par une baisse en glissement trimestriel et annuel. Forte d'une équipe expérimentée, WPM n'a pas de dettes. Nous anticipons une reprise de la hausse des cours des métaux précieux. Le titre demeure digne d'achat. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 41,77 dollarsTicker: WPM USCode ISIN: CA8283361076Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 18,8 milliards USDC/B 2020: 40C/B attendu 2021: 29Perf. cours sur 12 mois: - 12%Perf. cours depuis le 01/01: +8%Rendement du dividende: 1,4%