Le récent rebond des prix des métaux précieux ne sera visible qu'à partir du trimestre en cours. Mais 2021 a déjà été une excellente année pour Wheaton Precious Metals (WPM).
...

Le récent rebond des prix des métaux précieux ne sera visible qu'à partir du trimestre en cours. Mais 2021 a déjà été une excellente année pour Wheaton Precious Metals (WPM). Si l'augmentation du prix de vente moyen de l'or n'a pas dépassé 1,8%, l'argent s'est apprécié de 20,7% et le palladium (près de 4% du chiffre d'affaires [CA] du groupe), de 8,5%. WPM, qui disposait de contrats d'achat avec 23 mines opérationnelles fin 2021, recense par ailleurs 13 projets de développement. Le cobalt a pour la première fois contribué au CA l'an dernier, mais pour moins de 2%. Les parts de l'or (46,7%) et de l'argent (47,7%) ont été équivalentes. A l'issue du 3e trimestre, WPM avait resserré à 735.000-765.000 onces troy d'équivalent or sa production prévisionnelle; la production s'est finalement élevée à 753.000 onces (+5,7% en un an). Avec 342.500 onces, la part de l'or a reculé de 6,5%, à cause surtout de la mine de cuivre de Salobo (Brésil), exploitée par Vale: le contrat de streaming accorde à WPM 75% de la production d'or de Salobo, mais les teneurs ont diminué et un incendie a longuement interrompu la production en automne. L'expansion de la mine n'est toutefois que retardée, l'augmentation prévue de la production ne devant être réalisée qu'au 2e semestre. La production d'argent a, elle, bondi de 13,6%, à 26 millions d'onces. Antamina, Peñasquito et Constancia ont fourni une contribution accrue, tandis que plusieurs nouveaux actifs à Marmato, Coozamin et Keno Hill (Alexco) étaient rendus opérationnels. Le CA consolidé a progressé de près de 10%, à 1,2 milliard de dollars. Le coût de production de l'or est de 444 dollars l'once, ce qui donne une marge de 74% (77% pour l'argent). Le bénéfice net a augmenté de 18% en glissement annuel, à 592 millions de dollars, à quoi correspond 1,31 dollar par action. Ce rebond est dû à la fois à l'envolée des prix et à la reprise d'une provision. WPM a conclu huit contrats de streaming depuis le début de 2021. Au cours des années qui viennent, la croissance viendra de projets tels que Santo Domingo et Fenix (Chili), Blackwater, Marathon et Back River (Canada). La production prévisionnelle pour les cinq prochaines années est relevée de 810.000 à 850.000 onces troy. D'ici 10 ans, le groupe mise sur 910.000 onces, soit une croissance de 20% par rapport au niveau actuel. La direction prévoit pour 2022 une production de 700.000 à 760.000 onces troy. WPM, qui n'a pas de dette, disposait d'une trésorerie de 226 millions de dollars fin 2021, à quoi s'ajoute une facilité de crédit de 2 milliards. Il annonce pour ces cinq prochaines années un cash-flow opérationnel moyen de 1 milliard de dollars; ce chiffre est calculé sur un cours de 1.800 dollars pour l'or et de 24 dollars pour l'argent, des estimations prudentes. Le dividende trimestriel est fixé à 30% de la moyenne des cash-flows opérationnels des quatre trimestres précédents avec, à partir de 2022, un minimum de 0,15 dollar par action. WPM a versé l'an passé 0,59 dollar (256,6 millions de dollars), soit près de 36% de plus qu'en 2020.Les prévisions pour 2022 sont légèrement décevantes, mais elles sont largement compensées par les relèvements portant sur les cinq à 10 prochaines années. Même si la production n'augmente pas en 2022, la hausse des cours des métaux assurera la croissance. Ses ressources financières et ses cash-flows permettent à WPM de continuer à décrocher des contrats de streaming. Un bon choix, pour qui veut miser sur une nouvelle hausse des cours de l'or et de l'argent. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 46,89 dollarsTicker: WPM USCode ISIN: CA8283361076Marché: NYSECapit. boursière: 19,6 milliards USDC/B 2021: 36C/B attendu 2022: 29Perf. cours sur 12 mois: +17%Perf. cours depuis le 01/01: +12%Rendement du dividende: 1,3%