La crise sanitaire souligne plus que jamais l'importance du secteur logistique, a indiqué Joost Uwents, le CEO de Warehouses De Pauw (WDP), dans le rapport relatif à l'exercice 2020. L'on peut certes s'étonner de la mesure dans laquelle le cours de cette société immobilière réglementée (SIR, ex-SICAFI) s'est effondré en mars 2020, lors de l'éclatement de la pandémie - une véritable opportunité d'achat, d'ailleurs, a posteriori. Dès octobre toutefois, l'action a franchi la barre des 31 euros, un niveau plus élevé que celui atteint avant la crise. La SIR, qui fait partie de l'indice Bel 20 depuis mars 2019, l'année du 20e anniversaire de son entrée en Bourse, a fait savoir qu'elle démarrait 2021 en force et qu'elle maintenait les prévisions, orientées à...

La crise sanitaire souligne plus que jamais l'importance du secteur logistique, a indiqué Joost Uwents, le CEO de Warehouses De Pauw (WDP), dans le rapport relatif à l'exercice 2020. L'on peut certes s'étonner de la mesure dans laquelle le cours de cette société immobilière réglementée (SIR, ex-SICAFI) s'est effondré en mars 2020, lors de l'éclatement de la pandémie - une véritable opportunité d'achat, d'ailleurs, a posteriori. Dès octobre toutefois, l'action a franchi la barre des 31 euros, un niveau plus élevé que celui atteint avant la crise. La SIR, qui fait partie de l'indice Bel 20 depuis mars 2019, l'année du 20e anniversaire de son entrée en Bourse, a fait savoir qu'elle démarrait 2021 en force et qu'elle maintenait les prévisions, orientées à la hausse, initialement formulées. Sur fond de crise sanitaire, le taux d'occupation de ses bâtiments atteint 98,8% (98,6% fin 2020, 98,1% fin 2019). La durée moyenne des baux reste stable, à 5,9 ans. Le succès du commerce virtuel dopait déjà structurellement la demande de capacités de stockage, une demande que le Covid-19 a fait exploser. Le recul structurel des taux d'intérêt permet de surcroît à la SIR de s'étendre à bon compte et rend les actions de rendement que sont celles des SIR particulièrement alléchantes. Si l'on ajoute à cela une direction expérimentée et très compétente, on a tous les ingrédients d'une belle progression boursière: le rendement (évolution du cours + dividende) de WDP sur les 10 dernières années surclasse de 800% celui du Bel 20 (pourcentage calculé sur la seule base d'un portefeuille immobilier dont la juste valeur s'établit à cinq milliards d'euros). De nouveaux investissements, pour un montant d'une centaine de millions d'euros, ont été identifiés au premier trimestre dans le cadre du plan de croissance stratégique 2019-2023. La SIR vise à atteindre fin 2023 un volume d'investissements cumulés de deux milliards d'euros, ce qui devrait porter à 1,25 euro le bénéfice par action (BPA) fin 2024. Le BPA est passé à 1 euro en 2020, une progression de 8% cohérente avec les performances des années précédentes. L'endettement s'établissait fin mars à 41,8% (trois mois plus tôt: 46,6%). WDP a pour 850 millions d'euros de lignes de crédit non utilisées, ce qui ne l'a pas empêchée de lever il y a peu, aisément, 200 millions d'euros, en émettant 6,84 millions de nouvelles actions au prix unitaire de 29,25 euros. La plus grande des SIR spécialisées dans l'immobilier logistique est active en Belgique (et accessoirement, au Luxembourg et dans le nord de la France), aux Pays-Bas et en Roumanie. Elle a conclu en 2019 une joint-venture avec VIB Vermögen dans le but de s'implanter en Allemagne, où elle a récemment acquis un site à Bottrop, en Rhénanie du Nord-Westphalie. Au vu des chiffres du premier trimestre (BPA de 0,24 euro par action, en hausse de 8%), la direction a confirmé qu'elle misait pour l'année sur un BPA de 1,07 euro (+7%). Elle a également l'intention de porter à 0,86 euro par action le dividende payable au titre de l'exercice 2021. La valeur intrinsèque de WDP s'élevait fin de l'an dernier à 15 euros par action, ce qui signifie que le cours intègre une prime proche de 100%. L'investisseur qui achète aujourd'hui l'action doit savoir qu'il paie déjà la valeur intrinsèque escomptée pour 2023-2024. Cela dit, la crise sanitaire a donné des ailes au secteur de l'immobilier logistique. Le rendement du dividende brut prévu pour cette année est tombé sous 3%, ce qui demeure appréciable. Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2ACours: 29,18 eurosTicker: WDP BBCode ISIN: BE0003763779Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 5,33 milliards EURC/B 2020: 30C/B attendu 2021: 27Perf. cours sur 12 mois: +26%Perf. cours depuis le 01/01: +1%Rendement du dividende: 2,8%