La pression concurrentielle semble avoir diminué sur le marché de l'énergie éolienne. L'an dernier, les prix des turbines éoliennes, et donc les marges de leurs producteurs, avaient baissé, mais le 3e trimestre a confirmé la stabilisation des prix. Le prix des nouvelles commandes pour Vestas a augmenté de 0,71 à 0,78 million d'euros par MWh, ce que le producteur danois explique non seulement par la stabilisation tarifaire, mais aussi par la hausse de l'envergure moyenne des nouveaux projets et turbines - ce dont Vestas, en tant que leader mondial de la production et de la maintenance des turbines onshore, profite largement.
...