L'an dernier, l'action Vertex Pharmaceuticals a reflué de 41%, mais s'est redressée en une seule fois de plus de 20% fin mars. Le leader de marché dans le traitement de la mucoviscidose avait déçu en 2016 en raison des chiffres de ventes décevants d'Orkambi, son deuxième produit, après Kalydeco, qui gère les mutations génétiques sous-jacentes de la maladie. Orkambi est une thérapie combinant un potentiateur (Kalydeco) et un correcteur (Lumacaftor ; VX809) destinée au traitement de la forme homozygote de la mutation F508del. Alors que le consensus initial s'établissait à 1,6 milliard de dollars de chiffre d'affaires pour Orkambi en 2016, celui-ci est ressorti à 979,6 millions de dollars. Une...

L'an dernier, l'action Vertex Pharmaceuticals a reflué de 41%, mais s'est redressée en une seule fois de plus de 20% fin mars. Le leader de marché dans le traitement de la mucoviscidose avait déçu en 2016 en raison des chiffres de ventes décevants d'Orkambi, son deuxième produit, après Kalydeco, qui gère les mutations génétiques sous-jacentes de la maladie. Orkambi est une thérapie combinant un potentiateur (Kalydeco) et un correcteur (Lumacaftor ; VX809) destinée au traitement de la forme homozygote de la mutation F508del. Alors que le consensus initial s'établissait à 1,6 milliard de dollars de chiffre d'affaires pour Orkambi en 2016, celui-ci est ressorti à 979,6 millions de dollars. Une proportion plus importante que prévu de patients (15%) ont en effet interrompu le traitement en raison des effets secondaires du traitement. Le chiffre d'affaires de Kalydeco s'est accru de 11%, à 703 millions de dollars, ce qui a contribué à la croissance du chiffre d'affaires du groupe de 71%, à 1,68 milliard de dollars. La perte nette s'est allégée sur une base annuelle de 556 millions de dollars en 2015 à 112 millions de dollars, mais au quatrième trimestre, le groupe a dégagé pour la première fois un bénéfice net (33 millions de dollars). Pour 2017, Vertex table sur un chiffre d'affaires stable pour Kalydeco (entre 690 et 710 millions de dollars), et une hausse pour Orkambi (de 1,1 à 1,3 milliard de dollars). Sa quête continue de médicaments plus efficaces a récompensé Vertex : si l'action a rebondi sensiblement fin mars, c'est en réaction aux résultats positifs de phaseIII d'une étude combinant Kalydeco et VX-661. Les résultats ont témoigné de la plus grande efficacité et du meilleur profil de sécurité de cette combinaison par rapport à Orkambi. Ils ont aussi alimenté l'espoir qu'une plus grande proportion de patients puisse être traitée. Par ailleurs, cette thérapie s'est révélée également efficace dans le cadre du traitement d'une autre mutation génétique. Vertex introduira dès lors au troisième trimestre une demande d'approbation de la thérapie aux États-Unis (FDA) et en Europe (EMA). Ensemble, Orkambi, Kalydeco et Kalydeco/VX-661 à partir de 2018, pourront être administrés à un nombre estimé de 29.000 patients (12.500 actuellement), et moyennant de nouveaux accords de remboursement (surtout en Europe). À terme, ils pourront être administrés à une part encore plus large de la population (44.000 patients). Enfin, et c'est crucial, les résultats de phase III évoqués ont permis de dégager une certitude : Kalydeco et VX-661 constitueront la base d'une future triple thérapie destinée à 24.000 patients. Dans la course au développement d'un médicament pour cet ensemble de patients, Vertex a une année d'avance sur Galapagos. Vertex entend commercialiser d'ici 2020 une triple thérapie approuvée. Les résultats positifs de phaseIII avec Kalydeco/VX-661 sont un facteur de soutien important pour Vertex Pharmaceuticals. L'entreprise va conserver son leadership dans le segment de la mucoviscidose pendant plusieurs années. À présent, l'attention de tous se porte sur le développement de sa triple thérapie. La valorisation reste tendue, à respectivement 74 et 36 fois le bénéfice escompté pour 2017 et 2018. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BDevise : dollar (USD)Marché : NYSECapit. boursière : 28,4 milliards USDC/B 2016 : 134C/B attendu 2017 : 74Perf. cours sur 12 mois : +34 %Perf. cours depuis le 01/01 : +55 %Rendement du dividende : -