Vendredi noir pour les actionnaires de Kraft Heinz

27/02/19 à 12:28 - Mise à jour à 13:56

Combien de mauvaises nouvelles un rapport trimestriel peut-il cumuler? Celui du géant américain Kraft Heinz conjugue en tout cas résultats décevants, perspectives sombres, diminution du dividende, enquête par le gendarme de la Bourse et dépréciation de 15,4 milliards de dollars de son portefeuille de marques.

L'actionnaire vient de vivre un vendredi noir, sanctionné par une chute historique (-27,5%) du cours, pour un volume record d'actions négociées - 135 millions de titres, contre une moyenne qui n'atteint normalement pas 8 millions par jour. Lors de l'annonce des résultats du trimestre précédent, début novembre, le cours avait dégringolé de 9,7%; il s'agissait, là déjà, de la plus mauvaise performance journalière du groupe issu de la fusion réalisée en 2015. A ses commandes, Bernardo Hees n'a désormais d'autre choix que de sortir l'artillerie lourde. C'est une mauvaise nouvelle également pour Berkshire Hathaway (Warren Buffett) et 3G Global Food Holding (des actionnaires brésiliens ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil