La récente évolution de cours de Velcan est décevante. Pourtant, le spécialiste français des centrales hydroélectriques de petite taille est passé à la vitesse supérieure en 2015. Surtout en Inde, où la situation évolue très favorablement pour les trois projets dans l'État de l'Arunachal Pradesh: Heo (240mégawatts; MW), Tato1 (186MW) et Pauk (145MW). En avril 2015, Velcan a reçu l'approbation pour la licence environnementale de Heo, Tato et Pauk et début décembre, la licence proprement dite, après que le premier volet du permis de déboisement a été accordé fin octobre. Le deuxième volet du permis sera délivré quand une série de conditions auront été ...