Vasco Data Security est actif sur le marché fragmenté de la sécurisation en ligne. La société est historiquement très présente dans le secteur financier, où elle recense plus de 2.000 clients. Vasco affirme compter plus de la moitié des cent plus grandes banques mondiales parmi ses clients. Le groupe dispose d'une gamme de produits étendue: des tokens (notamment les lecteurs de cartes) aux logiciels en passant par les applications biométriques. Pourtant, Vasco demeure un acteur de petite taille sur ce marché hautement concurrentiel.
...

Vasco Data Security est actif sur le marché fragmenté de la sécurisation en ligne. La société est historiquement très présente dans le secteur financier, où elle recense plus de 2.000 clients. Vasco affirme compter plus de la moitié des cent plus grandes banques mondiales parmi ses clients. Le groupe dispose d'une gamme de produits étendue: des tokens (notamment les lecteurs de cartes) aux logiciels en passant par les applications biométriques. Pourtant, Vasco demeure un acteur de petite taille sur ce marché hautement concurrentiel. L'an dernier, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 193,3 millions de dollars. C'est un peu plus qu'un an plus tôt (192,3 millions) et c'est aussi supérieur aux prévisions que le groupe avait formulées (entre 185 et 190 millions de dollars) après la présentation des résultats du troisième trimestre. Cette hausse est surtout attribuable à la conclusion plus rapide qu'attendu de plusieurs contrats, lesquels ont pu être comptabilisés au quatrième trimestre. En conséquence, le CA trimestriel a progressé de 14,5% en rythme annuelle, à 54,5 millions de dollars, contre un consensus à 50,3 millions. Le CA reporté des contrats signés mais non encore comptabilisés s'est accru en base annuelle de 11%, à 40,3 millions de dollars. La part du continent américain dans le CA du groupe s'est hissée de 17 à 27%. L'Europe s'est quant à elle adjugé près de la moitié du CA. Vasco ambitionne de réduire la contribution du matériel dans le CA à la faveur des logiciels et des services, sur lesquels il dégage une marge plus élevée. L'an dernier, le CA à l'exclusion du matériel a augmenté de 29%, représentant 46% du total du groupe, contre 36% en 2016 et 22% en 2015. Il évolue donc dans la direction souhaitée. La marge brute s'est dès lors hissée l'an dernier à 70%, contre 68% un an plus tôt. Mais le résultat net s'est écrit à l'encre rouge tant au quatrième trimestre que sur l'ensemble de l'exercice, en raison d'une charge unique de 28,1 millions de dollars liée à la réforme fiscale américaine (Tax Cuts and Jobs Act); la perte nette a atteint respectivement 25,8 et 22,4 millions de dollars. Et si l'on excepte les facteurs exceptionnels, Vasco a réalisé un cash-flow d'exploitation récurrent (Ebitda) de respectivement 6,4 millions (+36%) et 22,9 millions de dollars (-13%). Digipass for Apps a signé une croissance de 20% et eSignLive (signatures numériques) a progressé de non moins de 50%. Vasco pronostique pour 2018 un CA compris entre 197 et 207 millions de dollars. L'Ebitda devrait dès lors être situé entre 21 et 25 millions de dollars. Vasco n'est pas endetté et disposait fin 2017 de 158,7 millions de dollars, liquidités et investissements à court terme confondus. Cela représente 10% de plus qu'un an plus tôt. La trésorerie totalise près de quatre dollars par action, soit 30% du cours actuel. Vasco a le projet de croître au travers d'acquisitions. Il lui est cependant difficile, vu sa taille, d'acheter les cibles idéales. Ces douze derniers mois, l'action a finalement peu évolué. Vasco est donc en retrait par rapport au marché. La société a certes sa place sur un marché compétitif mais son expansion est plus que nécessaire. Pour mériter une valorisation plus élevée, le CA comme les marges de Vasco doivent progresser. Or la croissance attendue du CA cette année, de 5%, suggère que l'amélioration n'est pas pour tout de suite. Cela dit, nous ne modifions pas notre conseil, vu la position financière solide du groupe. Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BCours : 13 dollarsTicker : VDSI USCode ISIN : US92230Y1047Marché : NasdaqCapit. boursière : 522 millions USDC/B 2017 : -C/B attendu 2018 : 75,1Perf. cours sur 12 mois : +1 %Perf. cours depuis le 01/01 : -6,5 %Rendement du dividende : -