Les chiffres trimestriels du groupe de sécurisation belgo-américain n'ont pas été très bien accueillis. La base de comparaison était du reste très défavorable car le premier trimestre 2015 avait été extrêmement bon du fait de la commande de matériel par Rabobank. Cette commande n'a pas eu de suite, de sorte que le chiffre d'affaires trimestriel s'est replié de 28%, à 46,8millions USD. Le bénéfice opérationnel a reflué à 3,1millions USD, contre encore 16,1millions USD un an plus tôt. Cela signifie que la marge s'est érodée également, à 6,6% contre encore 24,7% douze mois plus tôt. En termes nets, au premier trimestre, le bénéfice s'est établi à 2,2millions USD, ou 6centimes ...