Van de Velde doit sacrifier sa rentabilité

05/03/18 à 00:00 - Mise à jour à 15:18

La patience des actionnaires du producteur de lingerie est mise à rude épreuve. La hausse durable du bénéfice qu'ils attendent, n'est pas pour demain. En outre, le dividende a été abaissé de 70%, à 1,03 euro par action.

Van de Velde ne s'extraira pas de l'ornière à brève échéance, manifestement. Cette année, une hausse de son chiffre d'affaires (CA) de 3 à 4% est envisageable, ce qui serait conforme à la croissance moyenne du CA des dix dernières années. Cela dit, pour y parvenir, l'entreprise doit investir bien plus qu'autrefois. La rentabilité sera donc, comme en 2017, sous pression cette année. Du fait de la sensible baisse du cours de l'action depuis le début de l'an dernier, le rapport cours/bénéfice a baissé à 16. Mais si l'action n'est pas encore bon marché, c'est parce que les investisseurs croient au succès de la transformation du groupe.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »